Skip to main content Accessibility help
×
Home

Élimination des quantificateurs dans des paires de corps

  • G. Leloup (a1)

Extract

On sait que par le choix d’ un langage suffisamment complexe, toute structure peut admettre une élimination des quantificateurs, malheureusement cette extension du langage peut nous éloigner des phénomènes algébriques. Nous allons nous intéresser à l’ élimination des quantificateurs pour des paires de corps. Dans le cas des paires de corps algébriquement clos et des paires denses de corps réel clos, on obtient une élimination en ajoutant au langage des prédicats ayant une signification algébrique: on peut les exprimer en disant que pour deux ensembles algébriques et donnés, il existe des points du sous-corps rationnels pour et pas pour , ou qu’ un ensemble semi-algébrique donné a des points rationnels sur le sous-corps. Robinson avait déjà abordé de façon informelle le cas des paires denses de corps réel-clos (cf. [Ro 2, p. 198]). Partant du langage des paires de corps ordonnés, enrichi de symboles de relations correspondant à l’ indépendance algébrique, il proposait d’ ajouter pas à pas des fonctions de Skolem Herbrand pour faire disparaitre les quantificateurs existentiels des formules, mais sans préciser le langage obtenu. Ici nous approchons le problème différemment en explicitant dès le départ le langage utilisé.

Grâce à ces résultats nous pourrons étudier le cas des paires séparées de corps réels clos ainsi que des paires de corps valués henseliens. En élargissant la définition d’ ensemble algébrique à tous les symboles du langage, les prédicats relationnels ajoutés ont la même signification que dans le cas des paires de corps algébriquement clos.

En comparant les techniques employées ici avec celles déjà utilisées dans [K], [B], [D 1] et [L], on remarque qu’il est possible de traîter une grande partie de l’ étude (complétude, modèle complétude, élimination des quantificateurs) des paires de corps algébriquement clos, réel-clos ou henseliens en se basant sur des prolongements d’ isomorphismes entre sous-structures dénombrables où l’ une des deux est contenue dans une structure ω1-saturée.

Copyright

References

Hide All
[Ba] Baur, W., Die Theorie der Paare reell abgeschlossener Körper, Logic and Algorithmic (in honour of E. Specker), Monographies de l’Enseignement Mathématique, no. 30, Université de Geneve, Genèva, 1982, pp. 2534.
[B] Baur, W., On the theory of pairs of real closed fields, this Journal, vol. 47 (1982), pp. 669679.
[C-K] Chang, C. C. and Keisler, H. J., Model Theory, North-Holland, Amsterdam, 1956.
[D 1] Delon, F., Cours manuscrits sur la théorie des modèles, Université Paris VII, Paris, 1983.
[D 2] Chang, C. C. and Keisler, H. J., Extensions séparees et immédiates de corps valués, this Journal, vol. 53 (1988), pp. 421428.
[D 3] Chang, C. C. and Keisler, H. J., Paires de corps réels clos, Séeminaire généeral de logique, 1983–1984, Publications Mathématiques de l’Université Paris VII, no. 27, Universite Paris VII, Paris, 1984, pp. 185195.
[F-J] Fried, M. and Jarden, M., Field arithmetic, Springer-Verlag, Berlin, 1986.
[K] Keisler, H. J., Complete theories of algebraically closed fields with distinguished subfields, Michigan Mathematical Journal, vol. 11 (1964), pp. 7181.
[La 1] Lang, S., Introduction to algebraic geometry, Interscience, New York, 1958.
[La 2] Lang, S., Algebra, Addison-Wesley, Reading, Massachussets, 1965.
[L] Leloup, G., Théories complètes de paires de corps valués henseliens, this Journal, vol. 55 (1990), pp. 323339.
[L′] Leloup, G., Une démonstration du théoréme d’ Ax-Kochen-Ershov, Séminaire du laboratoire de logique, algorithmique et informatique clermontois, (Université d’ Auvergne Clermont 1, France), Vol. 1 (1989–1990) Clermont-Ferrand, 1990, exposé 9, pp. 98112.
[M] Macintyre, A. J., Classifying pairs of real closed fields, Ph.D. thesis, Stanford University, Stanford, California, 1968.
[M-MK-vdD] Macintyre, A., Mckenna, K., and Van Den Dries, L., Elimination of quantifiers in algebraic structures, Advances in Mathematics, vol. 47 (1983), pp. 7487.
[P] Prestel, A., Lectures on formally real fields, Monografias de Matemática, vol. 22, Instituto de Matematica Pura e Aplicada, Rio de Janeiro, 1975.
[Ri] Ribenboim, P., Théorie des valuations, Les Presses de l’ Université de Montréal, Montréal, 1964.
[Ro 1] Robinson, A., Complete theories, North-Holland, Amsterdam, 1956.
[Ro 2] Robinson, A., Solution of a problem of Tarski, Fundamenta Mathematicae, vol. 47 (1959), pp. 179204.
[S 1] Shoenfield, J. R., Mathematical logic, Addison-Wesley, Reading, Massachusetts, 1967.
[S 2] Shoenfield, J. R., Symposia mathematica (1NDAM), vol. 5, Academic Press, London, 1971, pp. 173176.
[W 1] Weispfenning, V., On the elementary theory of Hensel fields, Annals of Mathematical Logic, vol. 10 (1976), pp. 5993.
[W 2] Weispfenning, V., Quantifier elimination and decision procedure for valued fields, Models and sets, Logic Colloquium ’ 83, part 1 (Aachen 1983), Lecture Notes in Mathematics, vol. 1103, Springer-Verlag, Berlin, 1984, pp. 419472.

Élimination des quantificateurs dans des paires de corps

  • G. Leloup (a1)

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed