Skip to main content Accessibility help
×
Home

Les femmes sont-elles candidates dans des circonscriptions perdues d'avance? De l'examen d'une croyance

  • Réjean Pelletier (a1) and Manon Tremblay (a2)

Abstract

We can read in the literature that women more often than men are candidates in constituencies where defeat is expected. This study examines whether this belief is accurate. The population examined includes male and female candidates for the Québec Liberal party and the Parti Québécois during the 1976, 1981, 1985 and 1989 elections. Three different formulas were applied to the 958 electoral situations, from which one global difficulty index was devised. Using a log-linear model, the relation between the variables “sex of candidate” and “constituency's level of difficulty” (high, average or low) was compared. Results have shown that between 1976 and 1989, women were not more likely than men to run in constituencies where there was no hope that they would win. It must be noted though, that in 1981, fewer women than men ran for the Parti Québécois in constituencies where victory seemed highly probable. However, when only new candidacies are considered, party affiliation becomes the most significant variable. In conclusion, it is noted that political parties will have to collaborate if more women are to become members of the National Assembly.

Cette recherche examine le bien-fondé d'une croyance que l'on retrouve dans la littérature et qui veut que les candidatures féminines soient plus fréquentes que celles des hommes dans des circonscriptions concédées avant élection. Les candidates et les candidats du Parti libéral du Québec et du Parti québécois aux élections générales de 1976, 1981, 1985 et 1989 constituent la population étudiée. Nous avons évalué les 958 situations électorates impliquées par notre étude à l'aide de trois mesures différentes qui ont été synthétisées ensuite en un indice global de difficulté. À partir d'un modèle log-linéaire, nous avons mis en rapport la variable du sexe et celle de la circonscription selon son degré de difficulté (difficulté supérieure, moyenne et inférieure). Il appert qu'au cours de la période 1976–1989, il ne s'est pas trouvé davantage de candidates que de candidats dans les comtés perdus d'avance, si ce n'est en 1981 où les candidates péquistes ont été moins présentes que les candidats péquistes dans les circonscriptions où la victoire semblait très probable. Par contre, lorsqu'on ne considère que les nouvelles candidatures, c'est plutôt l'appartenance à un parti qui devient la variable la plus significative. En conclusion, nous rappelons que, pour accroître la présence des femmes à l' Assemblée nationale du Québec, il est important que les partis politiques prennent des mesures appropriées.

Copyright

References

Hide All

1 Il s'agit de Claire Kirkland-Casgrain, candidate libérale élue à l'élection partielle de 1961 dans la circonscription de Jacques-Cartier. L'année suivante, le PLQ et l'UN présentent pour la première fois des candidates à une élection générale, ce qui ne signifie toutefois pas une première présence féminine aux scrutins généraux; 11 femmes briguent les suffrages—certaines plus d'une fois—aux élections générates de 1948,1952,1956 et 1960, comme indépendantes ou sous la bannière d'un tiers parti. La toute première aspirante-députée au Québec est Mme Dennis-James O'Connor, candidate libérale défaite dans la circonscription d'Huntingdon à l'élection partielle de 1947.

2 Drouilly, Pierre et Dorion, Jocelyne, Candidates, députéees et ministres: les femmes et les élections suivi d'un Répertoire du personnel politique québecois féminin 1921–1987 (Québec: Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 1988), 7.

3 Maillé, Chantal, Les Québécoises et la conquête du pouvoir politique (Montréal: Saint-Martin, 1990), 114.

4 Pelletier, Réjean, « Structures and Operations of Canadian Political Parties », dans Herman Bakvis, dir., Canadian Political Parties: Leaders, Candidates and Organization (Toronto: Dundurn Press, à paraître).

5 Les totaux dépassent 69 et 33 parce que certaines femmes se sont présentées plus d'une fois ou ont été élues à plusieurs reprises.

6 Jorgen Rasmussen propose l'existence d'un phénomène semblable en Grande-Bretagne (Rasmussen, Jorgen, « The Role of Women in British Parliamentary Elections », Journal of Politics 39 [1977], 10441054).

7 Selon la formule suivante de Jorgen Rasmussen:

Cet indice varie théoriquement entre ,00 et l'infini. Lorsqu'il excède 1,00, il indique que les femmes ont relativement plus de succès politique que les hommes (Rasmussen, Jorgen, « Female Political Career Patterns and Leadership Disabilities in Britain: The Crucial Role of Gatekeepers in Regulating Entry to the Political Elite », Polity 13 [1981], 600620).

8 Darcy, Robert, Welch, Susan et Clark, Janet, Women, Elections, and Representation (New York: Longman, 1987), 6162; Darcy, Robert, Brewer, Margaret et Clay, Judy, « Women in the Oklahoma Political System: State Legislative Elections », Social Science Journal 21 (1984), 6778; et Ekstrand, Laurie E. et Eckert, William A., « The Impact of Candidate's Sex on Voter Choice », Western Political Quarterly 34 (1981), 7887.

9 Rasmussen, Jorgen S., « Women's Role in Contemporary British Politics: Impediments to Parliamentary Candidature », Parliamentary Affairs 36 (1983), 300315; Studlar, Donley T., McAllister, Ian et Ascui, Alvaro, « Electing Women to the British Commons : Breakout from the Beleaguered Beachhead? », Legislative Studies Quarterly 13 (1988), 515528; et Vallance, Elizabeth, « Women Candidates and Elector Preference », Politics. The Political Studies Association of the United Kingdom 1 (1981), 2731.

10 MacKerras, Malcolm, « Do Women Candidates Lose Votes? », Australian Quarterly 49 (1977), 610; MacKerras, Malcolm, « Do Women Candidates Lose Votes?— Further Evidence », Australian Quarterly 52 (1980), 450455; et MacKerras, Malcolm, « Why Women are Getting Elected », Australian Quarterly 55 (1983), 375387.

11 Bogdanor, Vernon, What is Proportional Representation: A Guide to the Issues (Oxford: Martin Robertson, 1984), 111126; Castles, Francis G., « Female Legislative Representation and the Electoral System », Politics. The Political Studies Association of the United Kingdom 1 (1981), 2127; Darcy, Welch et Clark, Women, Elections, and Representation, 113–16; Norris, Pippa, « Women's Legislative Participation in Western Europe », West European Politics 8 (1985), 90101; Norris, Pippa, Politics and Sexual Equality. The Comparative Position of Women in Western Democracies (Boulder: Lynne Rienner, 1987), 123130; Rule, Wilma, « Electoral Systems, Contextual Factors and Women's Opportunity for Election to Parliament in Twenty-Three Democracies », Western Political Quarterly 40 (1987), 477498; Van Tassell, G. Lane, « Recruitment of Women in Australian National Politics: A Research Note », Australian Quarterly 53 (1981), 334342; Welch, Susan et Studlar, Donley T., « British Public Opinion Toward Women in Politics: A Comparative Perspective », Western Political Quarterly 39 (1986), 138154; et Welch, Susan et Studlar, Donley T., « Multi-Member Districts and the Representation of Women: Evidence from Britain and the United States », Journal of Politics 5 (1990), 391412.

12 Darcy, Welch et Clark, Women, Elections, and Representation, 134–42; Rasmussen, « Female Political Career Patterns », 600–20.

13 Selon l'expression Kirkpatrick, de Jeanne J., Political Woman (New York: Basic Books, 1974), 1920.

14 Darcy, Brewer et Clay, « Women in the Oklahoma Political System : State Legislative Elections », 67–78; Darcy, Welch et Clark, Women, Elections and Representation, 57–62; et Ingalls, Gerald L. et Arrington, Theodore S., « The Role of Gender in Local Campaign Financing: The Case of Charlotte, North Carolina », Women & Politics 11 (1991), 6189.

15 Chariot, Monica, « Women and Elections in Britain », dans Howard R. Penniman, Britain at the Polls, 1979: A Study of General Election (Washington: American Enterprise Institute for Public Policy Research, 1981), 252254; Hills, Jill, « Candidates, the Impact of Gender », Parliamentary Affairs 34 (1981), 221228; Lovenduski, Joni, Women and European Politics: Contemporary Feminism and Public Policy (Amherst: University of Massachusetts Press, 1986), 213; Simms, Marian, « A Woman's Place is in the House and in the Senate: Women and the 1983 Elections », Australian Quarterly 55 (1983), 363374; Sineau, Mariette, « French Women in Politics: Stagnation or Change? », Journal of Area Studies 7 (1983), 2429; Vallance, Elizabeth, « Women Candidates in the 1983 General Election », Parliamentary Affairs 37 (1984), 301309; et Vallance, Elizabeth, « Two Cheers for Equality: Women Candidates in the 1987 General Elections », Parliamentary Affairs 41 (1988), 8691.

16 Bashevkin, Sylvia B., « Women's Participation in the Ontario Political Parties, 1971–1981 », Journal of Canadian Studies 17 (1982), 4454; Bashevkin, Sylvia B., « The Dimensions of Underrepresentation », Status of Women News, April 1983, 1617; Brodie, M. Janine et Vickers, Jill, « The More Things Change … Women in the 1979 Federal Campaign », dans Howard R. Penniman, Canada at the Polls, 1979 and 1980: A Study of the General Elections (Washington: American Enterprise Institute for Public Policy Research, 1981), 325330; Vickers, Jill McCalla, « Where Are the Women in Canadian Politics? », Atlantis 3 (1978), 4051; Vickers, Jill McCalla et Brodie, M. Janine, « Canada », dans Joni Lovenduski et Jill Hills, dirs., The Politics of the Second Electorate : Women and Public Participation (London: Routledge & Kegan Paul, 1981), 6674; et Kay, Barry J., Lambert, Ronald D., Brown, Steven D. et Curtis, James E., « Gender and Political Activity in Canada, 1965–1984 », cette Revue 20(1987), 851863.

17 Darcy, Robert et Schramm, Sarah Slavin, « When Women Run Against Men », Public Opinion Quarterly 41 (1977), 112.

18 La catégorisation des multiples situations électorales selon trois degrés de difficulté amène inévitablement une perte de qualité de l'information en raison du double processus de généralisation et de réduction inhérent à tout regroupement. Toutefois, l'utilisation conséquente d'un modèle log-linéaire permet une analyse plus fine—en termes de relations entre les variables—des différents contextes électoraux dispersés dans le temps et dans l'espace québécois.

19 Ce tableau montre uniquement le type d'adversaire rencontré par la nouvelle candidate ou le nouveau candidat, en ne considérant pas les adversaires rencontrés par la députée sortante ou le député sortant. Cette absence s'explique par le fait que la députeé et le depute qui demandent un renouvellement de mandat rencontrent nécessairement une nouvelle candidate ou un nouveau candidat—sauf le cas exceptionnel de la circonscription de St-Jacques-Ste-Marie en 1989 qui mettait aux prises deux deputes sortants—alors que la nouvelle candidate ou le nouveau candidat affronte une personne dans sa situation ou la députée sortante ou le député sortant.

20 Les chiffres correspondants pour les hommes sont les suivants: 309 nouveaux candidats se mesuraient à la députée sortante ou au député sortant, 172 affrontaient une nouvelle candidate ou un nouveau candidat et 347 députés demandaient un renouvellement de mandat.

21 Dixon, W. J. (Chief Editor), BMDP Statistical Software Manual, Vol. 1 (Berkeley: University of California Press, 1988), 275308. Nous avons ajusté le modèle loglinéaire selon la technique développée par Haberman, S. J., Analysis of Qualitative Data (New York: Academic Press, 1979), en particulier le chapitre 4 du volume 1.

Related content

Powered by UNSILO

Les femmes sont-elles candidates dans des circonscriptions perdues d'avance? De l'examen d'une croyance

  • Réjean Pelletier (a1) and Manon Tremblay (a2)

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed.