Skip to main content Accessibility help
×
Home

Interprétation cohérente du coefficient de Poisson négatif rapporté dans des multicouches métalliques : rôle du paramètre libre de contrainte

  • K. F. Badawi (a1), Ph. Goudeau (a1) and N. Durand (a1)

Abstract

Les propriétés élastiques dans certains systèmes multicouches de faible période présentent des anomalies qui sont généralement associées à des modifications des propriétés structurales de chacune des couches. Ainsi, plusieurs études ont mis en évidence par diffraction des rayons X des déformations de même signe dans le plan et selon la normale au plan des couches déposées. Certains auteurs ont alors proposé dans le cas de systèmes métalliques W/Ni et Nb/Cu l'utilisation d'un coefficient de Poisson négatif. Ce résultat est surprenant car la valeur de ce coefficient pour les métaux est généralement positive. Dans cet article, nous présentons une nouvelle interprétation reposant sur la détermination expérimentale par la méthode des sin2 Ψ de la référence (paramètre libre de contrainte) servant de base au calcul des déformations. Nous montrons alors que l'introduction du paramètre du matériau massif comme référence est une hypothèse irréaliste dans le cas des films minces et multicouches (W et Ag/Ni) qui peut conduire à des résultats erronés et en total désaccord avec ceux obtenus par d'autres techniques. Ainsi, l'anomalie élastique au niveau du coefficient de Poisson soulevée par certains auteurs dans la littérature n'est pas imputable à la structure elle-même mais à l'analyse qui est faite des données expérimentales obtenues par diffraction des rayons X.

Copyright

Corresponding author

Keywords

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed