Skip to main content Accessibility help
×
Home

Étude de l'efficacité des modes de Lamb dans la signature acoustique en fonction du liquide de couplage

  • N. Brunet (a1), B. Cros (a1), G. Despaux (a1) and J.-M. Saurel (a1)

Abstract

L'étude de la signature acoustique permet de mesurer les vitesses de propagation des ondes acoustiques longitudinale et transverse dans les matériaux massifs, vitesses à partir desquelles on détermine leurs propriétés mécaniques. Pour des matériaux en couche mince, ces vitesses ne sont plus mesurées directement Mays calculées à partir des vitesses accessibles expérimentalement : celles des modes de Lamb généralisés. Ces modes ont des vitesses dispersives et leur mesure dépend du liquide servant de couplant, dans lequel la couche est immergée. Dans cette étude, les liquides de couplage (méthanol, eau et solutions aqueuses de iodure de potassium KIaq. 6 M et d'hydroxyde de potassium KOHaq. 12 M) sont choisis en fonction de leurs paramètres acoustiques. La modélisation de la signature acoustique permet de prévoir leur influence respective, comment ils vont favoriser la détection des modes rapides et, d'une façon générale, augmenter la précision sur la mesure de la vitesse de tous les modes accessibles. Les études expérimentales confirment que la caractérisation de chaque mode peut être optimisée par le choix d'une part de la fréquence et d'autre part du liquide de couplage en fonction de sa vitesse, sa densité et son atténuation.

Copyright

Corresponding author

Keywords

Étude de l'efficacité des modes de Lamb dans la signature acoustique en fonction du liquide de couplage

  • N. Brunet (a1), B. Cros (a1), G. Despaux (a1) and J.-M. Saurel (a1)

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed