Hostname: page-component-7479d7b7d-jwnkl Total loading time: 0 Render date: 2024-07-14T19:38:01.747Z Has data issue: false hasContentIssue false

Économistes et Réformistes

Published online by Cambridge University Press:  22 September 2017

Get access

Abstract

Image of the first page of this content. For PDF version, please use the ‘Save PDF’ preceeding this image.'
Type
Du Passé au Présent : Courriers critiques
Copyright
Copyright © Les Éditions de l'EHESS 1944

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)

References

page 113 note 1. Paris, Gallimard, 1939 ; in-8°, 242 p. (Avec un index bibliographique : l'auteur s'est documenté, en particulier, à la Bibliothèque de la « London School of Economies ».)

page 113 note 2. Voir sur La Question agraire en Grande-Bretagne de 1815 à nos jours, une mise au point de Mlle Marcelle Imperiali, dans L'Information historique (octobre-novembre 1939).

page 115 note 1. Comme « l'étude des doctrines économiques passées, selon la pertinente remarque de Charles Morazé (Introduction à l'histoire économique, Collection A. Colin, 1943, ,p. 7) ne doit pas être menée avec l'esprit d'une philosophie préconçue, mais historiquement avec le seul souci d'établir le rapport entre les faits et leur retentissement psychologique », signalons ici les articles de Mme M.-M. Kahan Rabecq, Les idées politiques et sociales des industriels alsaciens en 1848 et surtout La propagande fouriériste en Alsace dans l'Alsace Française, t. XXXII (1937), p. 125-129, et XXXIII (1938), p. 1-6 et 29-31. Leur auteur ignore cependant l'existence d'une correspondance du Dr Jaenger, de Colmar (Lettres à lui adressées par différents phalanstériens, 1833-1845), Bibliothèque Nationale, Nouvelles acquisitions françaises 22050. — Par ailleurs, l'Institut d'Etudes corporatives et sociales a également publié, de M. Jean Marchal, Esquisse d'une histoire économique et sociale des Métiers en France (476-1791), in-8°, 58 p. (1942) en renvoyant au livre de M. Coornaert, signalée à la bibliographie comme une « étude parfois touffue, mais très nuancée… ». Nous nous contentons de renvoyer, à notre tour, au compte rendu publié ici même par M. Lucien Febvre (Voir, également, celui de M. Edouard Jordan, Revue historique, avril-juin 1942-43, p. 111-117).