Hostname: page-component-848d4c4894-sjtt6 Total loading time: 0 Render date: 2024-06-18T00:43:57.354Z Has data issue: false hasContentIssue false

Aux origines de l'esprit moderne : Libertinisme, naturalisme mécanisme

Published online by Cambridge University Press:  22 September 2017

Get access

Extract

Au fond, un même sujet. Un même très grand sujel. Deux beaux et Lons livres qui le prennent, chacun, par un biais différent; en se réclamant de méthodes à la fois parentes et diverses. Deux beaux et bons livres dont les auteurs, naturellement, se sont ignorés, et qui, paraissant à peu près en même temps, furent sans doute une surprise pour l'un et pour l'autre — comme dut être une surprise pour tous deux l'apparition, presque simultanée, d'un troisième livre venant, à la même heure, dire aussi son mot sur une question sœur. Un bel exemple,de ce qu'il y a d'inorganisé dans la recherche historique, et, tout à la fois, de vigoureux dans la sève française. Une telle aubaine n'échoit pas tous les jours à l'historien. Ne marchandons point aux auteurs l'intérêt que méritent et leur tentative, et leur réussite…

Type
Problémes et Bilans
Copyright
Copyright © Les Éditions de l'EHESS 1944

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)

References

page 9 note 1. René Pintard, Le libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle . I. I, texte ; t. II, notes, bibliographie, index ; Paris, Boivin, 1943, 2 vol. avec pagination suivie, xi-765 pp. in-8° (Thèse Paris). — Joindre, du même auteur *. La Mothe le Vayer, Gassendi, Guy Patin ; étude de bibliographie et de critique, suivie de textes inédits de Guy Patin : Paris, Boivin, 1943, in-8°, 93 pp. (Petite Thèse Paris).

Lenobue, Robert, Mersenne ou la Naissance du Mécanisme. Paris, Vrin, 1943, LXIII-633 pp. in-8° (Thèse Paris).Google Scholar

page 9 note 2. Febvre, Lucien, Le Problème de l'Incroyance au XVIe siècle : la Religion de, Rabelais. Paris, Albin-Michel, 1943, in-8° (Collection l'Evolution de l'Humanité). Google Scholar — Joindre, du même, Origène et Despériers, ou l'Enigme du Cymbalum Mundi. Paris, E. Droz, 1943, in-8°. Cf. ici même, l. V, l'étude de Marcel Bataillon.

page 9 note 3. Sur la notion de changement de style et ses applications en histoire, cf. Febvre, Lucien, Ce qu'on peut trouver dans une série d'Inventaires : de la Renaissance à la Contre-Réforme, changements de climat (Annales d'Histoire Sociale, 111, 1941, pp. 4155)Google Scholar.

page 11 note 1. Paris, 1853, in-12.

page 11 note 2. Les Libertins au XVIIe siècle, Paris, 1896, in-8°.

page 11 note 3. J'imagine qu'on l'a dit, ou qu'on le dira de tous côtés. J'ouvre le livre à la p. 27. Il s'agit de la Société du Saint-Sacrement. Appel de notes. Je perds deux ou trois minutes (c'est-à-dire que je coupe le fil de ma lecture) pour me reporter au t. II, chercher et trouver la page 583 — et je lis : 1557 ; 1559 ; 1560 ; 1150 ; 1357 ; 1151 ; 1558 ; 1152 ; 1171 ; 1188 ; 1172 ; 1453 ; 1597. — Je me reporte docilement à la liste des livres catalogués, p. 672 sq., sous la rubrique : Sources imprimées — et je passe une bonne demi-heure à identifier 1557 avec Rébelliau, 1150 avec Allier, 1357 avec Guigue, etc. — Quand je reviens à ma lecture, je n'ai plus du tout envie de continuer. — J'ai dû personnellement me plier, dans la Collection Berr, à une règle du même genre, mais combien mitigée ? ‘D'abord, les notes sont en bas de page : immense commodité. Ensuite, j'ai toujours pris, quant à moi, la précaution de citer le nom de l'auteur en même temps que le numéro d'ordre de la bibliographie. C'est un allégement considérable. Rébelliau 1557, 1559, 1560 : on sait déjà, de quoi il retourne. On a un repère. On sait qu'il est utile, ou inutile, de se reporter à la Bibliographie. Le système appliqué, dans sa rigueur, à l'excellent livre de R. Pintard est indéfendable. Je le dis sans illusicn !

page 13 note 1. Le libertinage, p. 125.

page 13 note 2. Bouchard, J.-.T., Les Confessions, éd. Bonneau, , Paris, 1881.Google Scholar — Nouvelle édition Gallimard, 1930.

page 13 note 3. Le libertinage, p. 177.

page 13 note 4. Ibid, p. 168.

page 14 note 1. P. 256.

page 14 note 2. P. 405.

page 14 note 3. P. 204.

page 15 note 1. P. 418.

page 15 note 2. Il s'agissait du livre de Bouchard (M.), De l'Humanisme à l'Encyclopédie : l'Esprit public en Bourgogne sous l'Ancien Régime, Paris, 1930, in-8° — livre d'ailleurs plein de choses. Cf. ce que j'ai dû en dire, sous le titre : Histoire Sociale ou Histoire Littéraire ? dans la Revue de Synthèse, III, 1932, pp. 39-51.

page 15 note 3. J'ouvre a l'instant Le XVIIe siècle de la Collection Clio, par Préclin, et Tapié. Et je lis (Avis au lecteur, p. IX) : « A ce livre, il manque un chapitre sur la vie sociale au XVIIe siècle… Omission due à l'insuffisance actuelle des travaux sur ce sujet. »

page 16 note 1. Die Übergang vom feudalen zum bürgerlichen Weltbild, Paris, Alean, 1934, in-8°. Cf., pour la discussion, Febvre, L., Fondations êconoiniques, superstructure philosophique, une Synthèse, Annales, t. VI, p. 369 sqq.Google Scholar

page 16 note 2. Quant aux résultats, v. plus haut la note 3.

page 17 note 1. Le libertinage, p. 563.

page 17 note 2. Ibid.

page 17 note 3. P. 564.

page 20 note 1. M. Lenoble dit très bien, p 85 : « Le meilleur moyen que nous ayons de nous préparer à comprendre la pensée scientifique de la société où Mersenne vécut au moins ses dix premières années, serait de relire les beaux ouvrages de Piaget sur la représentation du monde chez l'enfant, ou ceux de Lévy-Brühl sur la représentation primitive. » Je suis sensible à cette rencontre avec le Problème de l'Incroyance, p. 473 : elle m'assure dans mes propres conclusions.