Skip to main content Accessibility help
×
Home
Hostname: page-component-544b6db54f-mdtzd Total loading time: 0.193 Render date: 2021-10-17T04:58:18.001Z Has data issue: true Feature Flags: { "shouldUseShareProductTool": true, "shouldUseHypothesis": true, "isUnsiloEnabled": true, "metricsAbstractViews": false, "figures": true, "newCiteModal": false, "newCitedByModal": true, "newEcommerce": true, "newUsageEvents": true }

Quel est le profil clinique des patients avec trouble bipolaire répondeur au lithium ?

Published online by Cambridge University Press:  16 April 2020

S. Sportiche*
Affiliation:
Hôpital Fernand-Widal, 75010Paris, France

Abstract

HTML view is not available for this content. However, as you have access to this content, a full PDF is available via the ‘Save PDF’ action button.

Le lithium reste le « gold standard » du traitement prophylactique dans les troubles bipolaires. En moyenne, chez 80 % des patients bipolaires traités par lithium, celui-ci a un effet préventif à long terme permettant une réduction du nombre d’épisodes thymiques, avec une réponse complète dans 30 à 60 % des cas. Toutefois, 20 % des patients sont non répondeurs et chez 30 à 50 % des patients la réponse n’est que partielle [1]. Dans les études antérieures, certaines variables ont été identifiées comme de possibles facteurs prédictifs d’une bonne réponse prophylactique au lithium : une bonne réponse initiale au traitement en aigu, une séquence manie-dépression intervalle libre, des antécédents familiaux de troubles bipolaires répondeurs au lithium, une apparition tardive de la maladie. À l’inverse, une comorbidité psychiatrique comme les troubles addictifs ou de la personnalité, une séquence dépression-manie-intervalle libre et la présence de cycles rapides représenteraient de potentiels facteurs de risque d’une mauvaise réponse 2,3. Cependant, en raison de l’absence de consensus sur la définition de la réponse prophylactique au lithium, les données de la littérature sont parfois contradictoires. Ainsi, malgré les nombreuses études antérieures, il n’existe toujours aucun marqueur prédictif unanime de la réponse au lithium. L’objectif de cette étude est d’identifier les facteurs cliniques associés à la réponse prophylactique au lithium, évaluée par le questionnaire d’ALDA [4], dans une population de 227 patients traités par lithium pendant plusieurs années. Nos résultats montrent que le sous-type bipolaire de type I, une histoire d’épisodes mixtes ou saisonnier, la rémission incomplète après un épisode, les antécédents de traumatisme dans l’enfance et la comorbidité avec un trouble addictif sont associés à mauvaise réponse au lithium dans les troubles bipolaires. les patients présentant ces caractéristiques pourraient bénéficier d’un autre traitement prophylactique en monothérapie ; une association avec le lithium pourrait être discutée dans certains cas.

Type
Session thématique: Le DSM-5 – les principales nouveautés
Copyright
Copyright © European Psychiatric Association 2013

References

Abou-Saleh, M.T.How long should drug therapy for depression be maintained? Am J Psychiatry 1987; 144: 12471248Google ScholarPubMed
Kleindienst, N.Engel, R.Greil, W.Which clinical factors predict response to prophylactic lithium? A systematic review for bipolar disorders. Bipolar Disord 752005 40441710.1111/j.1399-5618.2005.00244.xCrossRefGoogle ScholarPubMed
Layden, B.T.Minadeo, N.Suhy, J.Abukhdeir, A.M.Metreger, T.Foley, K., et al.Biochemical and psychiatric predictors of Li(+) response and toxicity in Li(+)treated bipolar patients. Bipolar Disord 612004 536110.1046/j.1399-5618.2003.00093.xCrossRefGoogle Scholar
Schulze, T.G.Alda, M.Adli, M.Akula, N.Ardau, R.Bui, E.T., et al.The International Consortium on Lithium Genetics (ConLiGen): an initiative by the NIMH and IGSLI to study the genetic basis of response to lithium treatment. Neuropsychobiology. 6212010 727810.1159/000314708CrossRefGoogle Scholar
Submit a response

Comments

No Comments have been published for this article.
You have Access

Send article to Kindle

To send this article to your Kindle, first ensure no-reply@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about sending to your Kindle. Find out more about sending to your Kindle.

Note you can select to send to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be sent to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

Find out more about the Kindle Personal Document Service.

Quel est le profil clinique des patients avec trouble bipolaire répondeur au lithium ?
Available formats
×

Send article to Dropbox

To send this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Dropbox.

Quel est le profil clinique des patients avec trouble bipolaire répondeur au lithium ?
Available formats
×

Send article to Google Drive

To send this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Google Drive.

Quel est le profil clinique des patients avec trouble bipolaire répondeur au lithium ?
Available formats
×
×

Reply to: Submit a response

Please enter your response.

Your details

Please enter a valid email address.

Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *