Skip to main content Accessibility help
×
Home
Hostname: page-component-768dbb666b-k9l4c Total loading time: 0.262 Render date: 2023-02-04T10:28:43.536Z Has data issue: true Feature Flags: { "useRatesEcommerce": false } hasContentIssue true

L’économie matérielle d’une publication

Published online by Cambridge University Press:  04 August 2021

L’économie matérielle d’une publication

Cet article présente la situation des Annales face aux évolutions actuelles de l’économie matérielle de la publication scientifique. Il part d’une interrogation sur la place de la forme revue dans la communication scientifique contemporaine, à un moment où la lecture électronique modifie considérablement les pratiques héritées du xxe siècle. Il présente tout d’abord les grandes caractéristiques de la production de la revue, du point de vue technique, graphique et matériel, et retrace rapidement ses évolutions au cours des dernières décennies. Cette réflexion sur l’histoire de l’objet revue conduit à l’édition électronique, qui est aujourd’hui le support majeur de lecture et de diffusion des Annales. Le basculement du lectorat du papier vers le numérique a entraîné de profondes transformations dans la diffusion de la revue. Le modèle de l’abonnement individuel ou institutionnel est en forte régression, au profit de celui du bouquet électronique, qu’il soit accessible par Cairn ou par Cambridge University Press, coéditeur de la revue depuis 2017. L’émergence d’une nouvelle géographie et de nouvelles pratiques de lecture pose désormais la question du modèle économique à inventer pour les accompagner, dans un contexte de diminution des recettes liées à la transition numérique et de développement de la science ouverte.

The material economy of an academic journal

The Material Economy of an Academic Journal

This article discusses the Annales’ present situation in the context of the fast-evolving material economy of scholarly publishing. It starts from the question of the very form of a journal in a world where digital distribution has deeply transformed scholarly practices inherited from the twentieth century. It then presents the main traits of the journal’s production from a technical, graphic, and material point of view, and their evolution over the past few decades. This reflection on the history of the journal-as-object brings us to the digital edition, which is now the format in which the Annales are most widely read and distributed. This shift away from paper has led to profound transformations in the reception of the journal. The individual and institutional subscription model is fast receding and is being replaced by bundled subscriptions through centralizing online platforms—in the case of the Annales, through Cairn and Cambridge University Press (co-publisher since 2017). The new geography and new reading practices that have emerged challenge the economic model of the journal, which must be reinvented in the face of declining revenues linked to the digital transition and the development of open access.

Type
De l’autre côté du miroir
Copyright
© Éditions de l’EHESS

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)

Footnotes

*

Cet article est accompagné d’une annexe illustrée accessible sur le site de la revue (annales.ehess.fr), rubrique « Compléments de lecture ».

References

1 Voir, en 2019, l’organisation des États généraux de l’édition en sciences humaines et sociales (SHS) par les Éditions de l’EHESS (https://editionshs2019.sciencesconf.org/), puis, en 2020, les 2e rencontres de l’édition en SHS (https://editionshs2020.sciencesconf.org/). Les États généraux de l’édition en SHS ont trouvé une première traduction concrète avec la publication de Étienne Anheim et Livia Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales. Enjeux et défis, Paris, Éd. de l’EHESS, 2020.

2 Voir, dans le présent numéro, « Un collectif au travail », p. 537-554.

3 Pour un aperçu des évolutions qu’a connues la couverture des Annales, voir les reproductions réunies dans l’annexe en ligne précédemment citée.

4 Jacques Poloni-Simard, « Éditorial », Annales HSS, 57-1, 2002, p. 5-6, ici p. 5, reproduit dans le présent numéro : « 90 ans d’éditoriaux », p. 725-796.

5 Ces chiffres ne tiennent compte que du nombre de pages des articles et des notes critiques, non des comptes rendus.

6 Voir, dans le présent numéro, « Les échelles du monde. Pluraliser, croiser, généraliser », p. 465-492.

7 Celles-ci ont été amorcées au cours des années 2000 avec Persée, qui a rendu la revue accessible jusqu’en 2002, alors que débutait la diffusion électronique des nouveaux numéros sur la plateforme Cairn, poursuivie sur JSTOR et MUSE, puis sur Cambridge Core, à partir de 2017.

8 « Compléments de lecture », Annales HSS, http://annales.ehess.fr/index.php?366.

9 Valérie Tesnière, Au bureau de la revue. Une histoire de la publication scientifique (xix e -xx e siècle), Paris, Éd. de l’EHESS, 2021.

10 Voir, dans le présent numéro, « Une revue en langues. Les défis d’une édition bilingue », p. 573-582.

11 Gisèle Sapiro (dir.), Les contradictions de la globalisation éditoriale, Paris, Nouveau Monde éditions, 2009 ; Gisèle Sapiro, Sciences humaines en traduction. Les livres français aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Argentine, Institut français/Centre européen de sociologie et de science politique, 2014, halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01621157/document.

12 Comité de suivi de l’édition scientifique (ci-après CSES), L’édition scientifique de revues : plan de soutien et évaluation des effets de la loi du 7 octobre 2016, 2019, p. 29 sq., https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Edition_scientifique/86/8/Rapport_CSES_12_12_2019_1226868.pdf.

13 Sur la répartition des dépenses documentaires dans les bibliothèques, voir Inspection générale des bibliothèques, Les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS, 2017, cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2017/46/6/RAPPORT_enjeux_du_numerique_SHS_final_ct_743466.pdf.

14 Élodie Faath, « Usage inattendu no 7 : des lecteurs prévisibles ? », 2017, https://lab.hypotheses.org/1808 ; Mark Forsyth, Incognita incognita ou le plaisir de trouver ce qu’on ne cherchait pas, trad. par M.-N. Rio, Paris, Les Éditions du Sonneur, 2019 ; Mariannig Le Béchec, « Les pratiques numériques de lecture sur les plateformes d’édition ouverte », in É. Anheim et L. Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales, op. cit., p. 293-299.

15 Pierre Mounier, « Les plateformes de diffusion numérique, un enjeu politique », in É. Anheim et L. Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales, op. cit., p. 81-88.

16 Cette hétérogénéité a été récemment confirmée par IDATE DigiWorld, Étude sur l’économie des revues françaises en sciences humaines et sociales. Rapport final : phases 1 et 2, ministère de la Culture, 2020, www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Livre-et-lecture/Actualites/Etude-sur-l-economie-des-revues-de-sciences-humaines-et-sociales-SHS.

17 En 2013, le financement de la revue Tracés. Revue de sciences humaines était représentatif de cette situation : Éric Monnet, « Open access : la schizophrénie française (mars 2013) », no spécial « Économie et politique de l’‘accès ouvert’ : les revues à l’âge numérique », Revue d’histoire moderne & contemporaine, 62-4 bis, 2015, p. 104-114.

18 La diversité du statut des revues françaises de sciences humaines et sociales (SHS) est rappelée par Daniel Renoult, « Pour une meilleure connaissance de l’économie des revues », in É. Anheim et L. Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales, op. cit., p. 235-241 ; CSES, L’édition scientifique de revues…, op. cit., p. 2 et 27.

19 En 2015, un premier état des lieux de la situation économique des Annales était dressé par Étienne Anheim, « Le numérique et l’économie éditoriale des revues scientifiques », no spécial « Économie et politique de l’‘accès ouvert’. Les revues à l’âge numérique », Revue d’histoire moderne & contemporaine, 62-4 bis, 2015, p. 22-32. La même année, les résultats de l’enquête menée par le groupe édition de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN 7) étaient exploités par Odile Contat et Anne-Solweig Gremillet, « Publier : à quel prix ? Étude sur la structuration des coûts de publication pour les revues françaises en SHS », Revue francaise des sciences de l’information et de la communication, 7, 2015, https://journals.openedition.org/rfsic/1716 ; voir aussi Philippe Cibois et François Théron, « Combien coûte un article de revue scientifique en SHS ? », Printemps, 2013, https://printemps.hypotheses.org/1527.

20 Voir, dans le présent numéro, « Une revue en langues. Les défis d’une édition bilingue », p. 573-582.

21 Ghislaine Chartron « Open access et SHS. Controverses », Revue européenne des sciences sociales, 52-1, 2014, p. 37-63 ; ead., « Géopolitique de l’open access », Cahiers COSTECH, 2, 2018, http://www.costech.utc.fr/CahiersCOSTECH/spip.php?article78 ; Jonathan Tennant et al., « Ten Hot Topics around Scholarly Publishing », MDPI Publications, 7-2, 2019, www.mdpi.com/2304-6775/7/2/34.

22 Voir le no spécial « Économie et politique de l’‘accès ouvert’ : les revues à l’âge numérique », Revue d’histoire moderne & contemporaine, 62-4 bis, 2015, p. 104-114 ainsi que les rapports du CSES, L’édition scientifique de revues…, op. cit., p. 2 et 27 et de Jean-Yves Mérindol, L’avenir de l’édition scientifique en France et la science ouverte. Comment favoriser le dialogue ? Comment organiser la consultation ?, 2019, https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Edition_scientifique/57/3/Rapport_JYM_Edition_Scientifique_1235573.pdf. Ces deux rapports ont fait l’objet d’un débat lors des 2e rencontres de l’édition en SHS, le 16 novembre 2020 : https://webdiffusion.ehess.fr/videos/editions-shs-2020-1/.

23 Dans le domaine des sciences naturelles, le tarif exorbitant des abonnements électroniques pratiqué par des éditeurs privés à but purement lucratif soulève évidemment d’autres problèmes économiques et politiques.

24 CSES, L’édition scientifique de revues…, op. cit.

25 Pour une synthèse des différentes voies de l’open access, voir Anne-Laure Stérin, « L’évolution du droit d’auteur et ses effets sur l’édition scientifique », in É. Anheim et L. Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales, op. cit., p. 367-382.

26 Odile Contat, « Un point sur les APC – Articles Processing Charges », Ressources pour les correspondants IST de l’InSHS, 2016, corist-shs.cnrs.fr/APC_synthese2016 ; J.-Y. Mérindol, L’avenir de l’édition scientifique en France et la science ouverte, op. cit. Pour une perspective internationale sur le sujet, voir aussi DOI : https://doi.org/10.1111/dech.12630.

27 Voir en particulier, sur ce point, A.-L. Stérin, « L’évolution du droit d’auteur et ses effets sur l’édition scientifique », art. cit., p. 369.

28 Les écueils du libre accès ont été pointés par Ghislaine Chartron, « Structure et défis économiques de l’édition », in É. Anheim et L. Foraison (dir.), L’édition en sciences humaines et sociales, op. cit., p. 207-215.

29 Afin de lutter contre l’augmentation des APC, des programmes comme l’Open APC initiative proposent de rendre publics les montants versés par les établissements de recherche en France et à l’étranger.

30 Émile Gayoso, « Tableau comparé des politiques nationales de l’open access au sein des principaux pays d’Europe », Comité de suivi de l’édition scientifique. Bulletin de veille, 2, 2018, bit.ly/2CMeugI.

Save article to Kindle

To save this article to your Kindle, first ensure coreplatform@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about saving to your Kindle.

Note you can select to save to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be saved to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

Find out more about the Kindle Personal Document Service.

L’économie matérielle d’une publication
Available formats
×

Save article to Dropbox

To save this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you used this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your Dropbox account. Find out more about saving content to Dropbox.

L’économie matérielle d’une publication
Available formats
×

Save article to Google Drive

To save this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you used this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your Google Drive account. Find out more about saving content to Google Drive.

L’économie matérielle d’une publication
Available formats
×
×

Reply to: Submit a response

Please enter your response.

Your details

Please enter a valid email address.

Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *