Skip to main content Accessibility help
×
Home

Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie

  • S. Khettar (a1), C. Cozon (a1) and R. Megard (a1)

Abstract

Les médicaments représentent la 3e cause d’évènements indésirables graves dans les établissements de santé français. Les erreurs médicamenteuses (EM), par ailleurs évitables, sont une cause importante de morbidité et de mortalité . Comprendre et analyser l’erreur est essentielle afin d’éviter sa réitération. Ainsi utiliser l’erreur comme outil de formation pour les professionnels de santé paraît particulièrement pertinent. La simulation utilise un environnement réaliste et interactif permettant de mobiliser des compétences techniques et non techniques, et a montré son intérêt dans la réduction du taux d’EM liées à l’administration médicamenteuse . L’objectif est d’adapter au contexte psychiatrique un outil de simulation développé au Centre d’enseignement par simulation en anesthésie réanimation de Grenoble  : le « chariot piégé », associant des éléments techniques, environnementaux et contextuels propices à l’EM afin de favoriser la détection d’opportunités d’EM par le personnel infirmier lors de la préparation et l’administration des médicaments. Le dispositif s’intègrera dans une formation existante comprenant des éléments théoriques et pratiques sur l’iatrogénie médicamenteuse (prescriptions erronées, retours d’expérience…) afin de développer le savoir, la pratique gestuelle et l’analyse critique des formés. Nous avons créé un scénario dans une fausse salle de soins comprenant une vingtaine d’opportunité d’EM réparties dans le chariot et dans l’environnement. Après un court briefing, l’apprenant reçoit par un facilitateur 2 ordonnances fictives qu’il doit préparer avec le matériel « piégé » à disposition. Lors du débriefing un questionnaire évaluant le nombre de risques d’EM détecté dans la simulation est donné à l’apprenant. L’intérêt de l’outil dans la détection des risques d’EM a été démontré . Il serait intéressant d’évaluer l’impact de notre formation intégrant la simulation, sur le taux d’EM dans l’établissement. Un audit sur l’administration médicamenteuse réalisé à distance auprès des personnels formés et comparé aux mêmes données récoltées en amont de la formation permettra de suivre l’évolution du taux d’EM.

  • View HTML
    • Send article to Kindle

      To send this article to your Kindle, first ensure no-reply@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about sending to your Kindle. Find out more about sending to your Kindle.

      Note you can select to send to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be sent to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

      Find out more about the Kindle Personal Document Service.

      Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie
      Available formats
      ×

      Send article to Dropbox

      To send this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Dropbox.

      Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie
      Available formats
      ×

      Send article to Google Drive

      To send this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Google Drive.

      Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie
      Available formats
      ×

Copyright

Corresponding author

*Auteur correspondant. Adresse e-mail :sophie.khettar@gmail.com (S. Khettar)

References

Hide All
[1]Michel, P.et al.Enquête nationale sur les évènements indésirables graves associés aux soins (ENEIS) observés dans les établissements de santé., 17. Dossier solidarité et santé, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees); 2010 http://www.dress.sante.gouv;fr/IMG/pdf/article201017.pdf.
[2]Phillips, J.Beam, S.Brinkner, A.et al.Retrospective analysis of mortalities associated with medication errors. Am J Health-Syst Pharm 2001; 58: 18241829.
[3]Ford, D.G.et al.Impact of simulation-based learning on medication error rates in critically ill patients. Intensive Care Med 2010; 36: 15261531.
[4]Picard, M.Bigeard, V.Pardo Garcia, P.Picard, J.et al.« Le chariot piégé » : développement d’un outil de simulation pour prévenir les erreurs médicamenteuses en anesthésie. Paris: SFAR: 2014

Keywords

Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie

  • S. Khettar (a1), C. Cozon (a1) and R. Megard (a1)

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed.

Prévenir les erreurs médicamenteuses : la simulation au service de la psychiatrie

  • S. Khettar (a1), C. Cozon (a1) and R. Megard (a1)
Submit a response

Comments

No Comments have been published for this article.

×

Reply to: Submit a response


Your details


Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *