Skip to main content Accessibility help
×
Home
  • Print publication year: 2017
  • Online publication date: May 2017

Les flottes islamiques de l'océan Indien (VIIe–XVe siècles) : une puissance navale au service du commerce

Summary

RÉSUMÉ. Dès leurs premières conquêtes, les Arabes se soucient de contrôler la mer Rouge et le Golfe Persique, où au VIIIe siècle deux grands ports Siraf et Sohar entrent en concurrence, avant de céder au XIIe siècle la domination de l'océan Indien à Qays et à Hormuz. Dans le même temps les Rassoulides du Yemen font d'Aden le point de rupture de charge entre mer Rouge et océan Indien, et une base navale de grande importance.

ABSTRACT. In their first conquests, the Arabs were concerned with controlling the Red Sea and the Persian Gulf, and in the 8th century, the major ports of Siraf and Sohar entered into competition before yielding the domination of the Indian Ocean to Qays and Hormuz in the 12th century. At the same time, the Rasulids of Yemen made Aden the trans-shipment point between the Red Sea and Indian Ocean and a naval base of great importance.

3 février 1509, au large de la ville indienne de Diu. Au terme d'une bataille féroce contre dix-huit vaisseaux portugais commandés par Francisco de Almeida, une importante flotte mamlouko-ottomane partie d'Égypte en 1507 connaissait une défaite navale cinglante, ouvrant la voie à de nouvelles conquêtes du petit État ibérique dans l'océan Indien. Cette déroute ne signifiait pas la fin de toute expédition ottomane dans l'Océan. Mais elle symbolisait l'échec des puissances musulmanes de la Méditerranée à élever une barrière efficace aux premières incursions militaires européennes dans un espace où les marchands musulmans avaient joui durant de longs siècles d'une position dominante incontestée, à défaut d'être exclusive. L'armada conduite par Husayn al-Kurdî avait dû être montée pour l'occasion, comme s'il n'existait au préalable aucune flotte mobilisable en mer Rouge par les deux Empires mamlouk et ottoman.

Related content

Powered by UNSILO