Skip to main content Accessibility help
×
Home
Hostname: page-component-568f69f84b-jg9p7 Total loading time: 0.14 Render date: 2021-09-21T03:41:05.354Z Has data issue: true Feature Flags: { "shouldUseShareProductTool": true, "shouldUseHypothesis": true, "isUnsiloEnabled": true, "metricsAbstractViews": false, "figures": true, "newCiteModal": false, "newCitedByModal": true, "newEcommerce": true, "newUsageEvents": true }

Association entre polymorphismes du gène du récepteur 2A à la sérotonine et trouble dépressif majeur unipolaire, une étude translationnelle

Published online by Cambridge University Press:  16 April 2020

A.-C. Petit
Affiliation:
Inserm U669, hôpital Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris Sud XI, Le Kremlin-Bicêtre, France
G. Quesseveur
Affiliation:
EA 3544, laboratoire de neuropharmacologie, faculté de pharmacie, université Paris Sud XI, Châtenay-Malabry, France
F. Gressier
Affiliation:
Inserm U669, hôpital Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris Sud XI, Le Kremlin-Bicêtre, France
C. Verstuyft
Affiliation:
Service de génétique moléculaire, pharmacogénétique et hormonologie, hôpital Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Le Kremlin-Bicêtre, France
B.-P. Guiard
Affiliation:
EA 3544, laboratoire de neuropharmacologie, faculté de pharmacie, université Paris Sud XI, Châtenay-Malabry, France
E. Corruble
Affiliation:
Inserm U669, hôpital Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris Sud XI, Le Kremlin-Bicêtre, France

Abstract

HTML view is not available for this content. However, as you have access to this content, a full PDF is available via the ‘Save PDF’ action button.

Des données nombreuses mais contradictoires existent à l’heure actuelle sur l’implication du récepteur 2A à la sérotonine (5-HT2AR), codé par le gène HTR2A, dans le trouble dépressif majeur unipolaire [1,3]. Dans notre étude, nous combinons des données cliniques et précliniques pour déterminer l’impact d’une diminution de la transmission sérotoninergique dépendante du 5-HT2AR sur le développement et les caractéristiques des épisodes dépressifs caractérisés. Deux polymorphismes du gène HTR2A (His452Tyr et 102C/T), dont certains allèles entraîneraient une baisse de l’activité fonctionnelle du 5-HT2AR [3], ont été étudiés sur une population de 485 patients caucasiens présentant un épisode dépressif majeur (EDM) dans le cadre d’un trouble dépressif majeur unipolaire. D’autre part, une étude préclinique comparant l’effet d’une administration chronique de corticostérone sur l’apparition d’un phénotype de type dépressif [2] chez des souris mutées pour le Htr2a (Htr2a-/-) et des souris sauvages a été réalisée. Chez les patients, le variant TT du polymorphisme His452Tyr, particulièrement peu fréquent, a été détecté chez deux patients souffrant d’un EDM de type mélancolique. D’autre part, l’allèle C du polymorphisme 102C/T est plus fréquemment retrouvé chez les patients déprimés (p = 0,019) que dans la population générale et les génotypes CC et CT sont associés à des EDM plus sévères à l’HAMD-17 (p = 0,008). D’autre part, les tests comportementaux effectués chez les souris Htr2a-/- montrent que ces dernières développent un phénotype de type dépressif plus marqué par rapport aux souris sauvages (p < 0,01) en réponse à l’administration chronique de corticostérone. Cette étude translationnelle suggère qu’une diminution de la transmission sérotoninergique au niveau du 5-HT2AR pourrait favoriser le développement d’un trouble dépressif majeur unipolaire et entraîner une sévérité plus importante des épisodes dépressifs caractérisés.

Type
Posters
Copyright
Copyright © European Psychiatric Association 2013

References

Baldwin, D.Rudge, S.The role of serotonin in depression and anxiety. Int Clin Psychopharmacol 9Suppl. 41995 414510.1097/00004850-199501004-00006CrossRefGoogle ScholarPubMed
David, D.J.Samuels, B.A.Rainer, Q.Wang, J.W.Marsteller, D.Mendez, I., et al.Neurogenesis-dependent and -independent effects of fluoxetine in an animal model of anxiety/depression. Neuron 2009; 62: 47949310.1016/j.neuron.2009.04.017CrossRefGoogle Scholar
Serretti, A.Drago, A.De Ronchi, D.HTR2A gene variants and psychiatric disorders: a review of current literature and selection of SNPs for future studies. Curr Med Chem 2007; 14: 20532069Google ScholarPubMed
Submit a response

Comments

No Comments have been published for this article.
You have Access

Send article to Kindle

To send this article to your Kindle, first ensure no-reply@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about sending to your Kindle. Find out more about sending to your Kindle.

Note you can select to send to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be sent to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

Find out more about the Kindle Personal Document Service.

Association entre polymorphismes du gène du récepteur 2A à la sérotonine et trouble dépressif majeur unipolaire, une étude translationnelle
Available formats
×

Send article to Dropbox

To send this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Dropbox.

Association entre polymorphismes du gène du récepteur 2A à la sérotonine et trouble dépressif majeur unipolaire, une étude translationnelle
Available formats
×

Send article to Google Drive

To send this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Google Drive.

Association entre polymorphismes du gène du récepteur 2A à la sérotonine et trouble dépressif majeur unipolaire, une étude translationnelle
Available formats
×
×

Reply to: Submit a response

Please enter your response.

Your details

Please enter a valid email address.

Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *