Skip to main content Accessibility help
×
Home
Hostname: page-component-5c569c448b-8lphq Total loading time: 0.159 Render date: 2022-07-03T03:44:58.282Z Has data issue: true Feature Flags: { "shouldUseShareProductTool": true, "shouldUseHypothesis": true, "isUnsiloEnabled": true, "useRatesEcommerce": false, "useNewApi": true } hasContentIssue true

Article contents

Le regard des professionnels face aux violences faites aux femmes : enquête au CHU de Martinique. Résultats préliminaires

Published online by Cambridge University Press:  17 April 2020

C. Debien*
Affiliation:
CHU de Martinique, Inserm U 669 IPOM, Fort-de-France, Martinique
A. Moroy
Affiliation:
CHU de Martinique, Fort-de-France, Martinique, France
P. Levy
Affiliation:
Hôpital Tenon (AP–HP), Paris, France
L. Jehel
Affiliation:
CHU de Martinique, Inserm U 669 IPOM, Fort-de-France, Martinique
S. Lamy
Affiliation:
CHU de Martinique, Inserm U 669 IPOM, Fort-de-France, Martinique
*
Auteur correspondant. E-mail address:kheradon@gmail.com (C. Debien)
Get access

Abstract

Contexte

La lutte contre les violences faites aux femmes demeure encore aujourd’hui un enjeu sociétal majeur. À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre 2013, une enquête sur le regard des professionnels de santé face aux violences faites aux femmes a été organisée en collaboration entre le CHU de Martinique, l’association « Union des Femmes de la Martinique », l’Inserm U669 IPOM, l’association AFORPOM et la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité.

Méthodologie

L’enquête a été réalisée le 19 novembre 2013 sur le site du CHU de Martinique par des enquêteurs (étudiants) et via l’intranet du CHU de Martinique.

Résultats

Parmi les professionnels, 95,7 % ont accepté de répondre au questionnaire anonyme qui leurs a été proposés (72 % de femme et 28 % d’hommes). Cinq cent sept questionnaires ont été documentés. Le test du Chi2 et le test exact de Fischer ont été utilisés : à la question « Abordez-vous le sujet de façon systématique ? », Il n’y a pas de différence significative : entre les hommes et les femmes ou si la personne est concernée dans sa vie personnelle. On observe une différence significative pour ce qui concerne le secteur d’activité (les sages-femmes, kiné, psychologue et assistante sociale) posent plus souvent cette question par rapport aux autres professionnels (médecin, étudiants, infirmier[ère]s, aides-soignants) (p < 0,0001). Les personnes sensibilisées dans leur vie professionnelle posent la question de façon plus systématique (p = 0,0018).

Conclusion

Mieux former les professionnels est un atout pour mieux prendre en charge les femmes victimes de violences, 85 % pensent qu’une formation est nécessaire pour aborder ces questions et 82 % souhaitent une formation (95 % pour les aides-soignantes, 90 % pour les infirmier[ère]s et les étudiants, 83 % pour les internes contre 60 % pour les médecins).

Type
P089
Copyright
Copyright © European Psychiatric Association 2014

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)
Submit a response

Comments

No Comments have been published for this article.

Save article to Kindle

To save this article to your Kindle, first ensure coreplatform@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about saving to your Kindle.

Note you can select to save to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be saved to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

Find out more about the Kindle Personal Document Service.

Le regard des professionnels face aux violences faites aux femmes : enquête au CHU de Martinique. Résultats préliminaires
Available formats
×

Save article to Dropbox

To save this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you used this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your Dropbox account. Find out more about saving content to Dropbox.

Le regard des professionnels face aux violences faites aux femmes : enquête au CHU de Martinique. Résultats préliminaires
Available formats
×

Save article to Google Drive

To save this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you used this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your Google Drive account. Find out more about saving content to Google Drive.

Le regard des professionnels face aux violences faites aux femmes : enquête au CHU de Martinique. Résultats préliminaires
Available formats
×
×

Reply to: Submit a response

Please enter your response.

Your details

Please enter a valid email address.

Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *