Hostname: page-component-6d856f89d9-8l2sj Total loading time: 0 Render date: 2024-07-16T07:32:44.105Z Has data issue: false hasContentIssue false

En Grande Grèce : renouvellement des problèmes

Published online by Cambridge University Press:  26 July 2017

Claude Nicolet*
Affiliation:
Faculté des Lettres, Caen

Extract

L'installation des Grecs dans la Méditerranée occidentale est une des questions qui ont été le plus renouvelées dans ces dernières années. Avant tout, parce que l'exploration archéologique du milieu réceptif (l'Italie et la Sicile protohistoriques) a fait d'immenses progrès ; mais aussi parce que des travaux récents ont amené un éclairage nouveau dans l'utilisation des documents traditionnels. La confrontation exhaustive des sources littéraires et des résultats de l'archéologie, la critique de ces sources (essentiellement les mythographes, auteurs de nostoi) a été faite, voici une quinzaine d'années, par le regretté J. Bérard et nous verrons qu'il avait déjà pressenti, grâce à cette méthode, quelques-uns des résultats confirmés maintenant.

Type
Mises au Point
Copyright
Copyright © Les Éditions de l’EHESS 1964

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below. (Log in options will check for institutional or personal access. Content may require purchase if you do not have access.)

References

2. Dunbabin, T. J., The Western Greeks, Oxford, 1948 Google Scholar ; W. Taylour, Mycenian Pottery in Italy and adjacent areas 1958.

3. Vallet, G., Rhégion et Zanclè, Paris, 1958 Google Scholar.

4. Essentiellement Pais, E., Italia Antica, ricerche di storia e geografia storica, Bologne, 1922 Google Scholar ; Parkti, L., Studi siciliani ed italioti, Firenze, 1914 Google Scholar ; B. Pace, Arte e Civiltà délia Sicilia Antica (2e édit. 1955) ; G. Devoto, Gli antichi Jtalici (Florence 1951) ; cf. le rapport d'ensemble de E. Lepore, « Incontri di économie e di civiltà » dans les Atti du I I e congrès (1963), Vie di magna Grecia p. 197 et suiv. (bibliographie).

1. Sartori, Franco, Problemi di storia costituzionale italiota, Rome, 1953 Google Scholar.

2. Essentiellement par G. Pugliese Carratelli, « Prime fasi délia colonisazzione greca in Italia » (Atti du I e r congrès, p. 137 et suiv.).

1. L. Bernabô Bbea, dans Boll. d'Arte 1951, p . 31 ; a Segni grafici e contressegni sulle ceramiche dell'età del Bronzo délie Isole Eolie », Minos II, p. 5. Pour l'influence mycénienne en Sicile, L. BernabÔ Brea, La Sicilia prima dei Greci (3e éd., 1961), pp. 124-127.

2. Carratelli, G. Pugliese, «Note su testi micenei», AttidelVAcc. Tosc. Se. et Let. 1056, p. 3 ; « Minos e Kokalos », Kokalos, II, 1956, p. 89 Google Scholar ; « Per la storia délie relazioni micenee con l'Italia », Parola del Passato XIII, 1958, p. 205 ; « Acbei nell’ Etruria e nel Lazio ? », ibid. XVII, 1962, p. 5 ; cf. les remarques de M. Pallotino, Atli du I e r congrès, p. 242.

3. Cf. la remarquable mise au point de J . Heurgon, La vie quotidienne des Étrusques 1962, p. 20 et suiv.

1. Annual of the British School of Athens 1957.

2. A. Hus, (i Quelques cas de rapports directs entre Etrurie, Cappadoce et Syrie du Nord vers 600 avant Jésus-Christ », Mél. Arch. et Hist. 1959, pp. 7-42.

3. Cassola, F., La Ionia nel mondo miceneo, Naples, 1957 Google Scholar.

4. L. BeknabÔ Brea, « Il neolitico e la prima civiltà dei metalli», Atti du I e r congrès…, p. 61 ; M. Pallotino, « Problemi di protostoria italica nel mezzogiorno J, ibid. p. 99 ; M. Napoli, « La documentazione archeologica in Lucania », ibid. pp. 197- 198 ; P. C. Sestieei, « Necropoli villanoviane in Provincia di Salerno », Studi Elruschi S. II, XXVIII, 1960, p. 73 ; 91 ; sur les fouilles de Sala Consilina, J. DE I,A GeniÈRE, t La céramique géométrique de Sala Consilina », Mél. Arch. et Hist. 1961, p. 7.

1. E. Pais, Italia Antica I, p. 61 ; J . Heurgon, Recherches… sur Capoue Préromaine Paris, 1942, p. 80 et suiv. ; E. Pais, « La conquista sabina a Roma verso la meta del ve secolo a. C. », Studi storici 1909, p. 368.

2. Ranaldi, F., Ricerca archeologica nella provincia di Potenza, Potenza, 1960 Google Scholar. On pense aussi aux plaques de Velletri, du Forum, etc.

3. A. Maiuri, « Greci e Italici… », Atti du I e r congrès, pp. 18-19 ; on trouvera une bibliographie de cette question dans C. Nicolet, « Les Equités Campani et leurs représentations figurées », Mél. Arch. et Hist. 1962, II, pp. 463-517 ; essentiellement : A. ÏRendall, « Paestan Pottcry », Papers of the British School of Rome 1936 ; Weege, F., «Oskische Grabmalerei », Jahrbuch des Arch. Inst., XXIV, 1909, p. 99 Google Scholar.

1. Sur ces problèmes, cf. le gros livre de E. Sereni, Communita rurali nell'Italia Antica (Rome, 1955), essentiellement à propos des celto-ligures.

2. Rosenberg, A., Der Staat der alten Italiker, Berlin, 1918 Google Scholar ; M. Della Corte, Juventus Arpino, 1924.

3. Sestieri, C. P., « Tombe dipinti di Paestum », Riv. dell Ist. Naz. d'Arch., n. s. V-VI, 1956-7, p. 65 Google Scholar.

4. Ainsi G. Vaixet, Les routes maritimes de la Grande Grèce », Atti du I I e congrès, p. 117.

5. J. DE LA Geniere, dans Atti du I I e congrès, pp. 171-173.

6. E. Kirsten, « Viaggiatori e vie in epoca romana », Atti du I I e congrès, p. 189 ; E. Kunze, VII. Bericht ûber die Ausgrabungen in Olympia 1961, p. 207 ; H. Bengston, Die Staatsvertrâge des Altertums II, 1962, p. 15 ; contra P. Zancani Montuoro, Rend. dell'Acc. dei Lincei sér. Viii, vol. XVII (1962), p. I l , qui a voulu y voir une mention des Sardes. Cf. la mise au point la plus récente de J. et L. Robert, U.E.G. 1963, Bull. Epigr., nº 106.

1. Sur ces légendes, J . BÉBard, La colonisation grecque… p. 467 (Denys d'Haï., II, 49, etc.).

2. G. Pugliese Carrateixi, Prime fasi…, Atti du I e r congrès, pp. 147-149.

3. On la trouvera, en dernier lieu, dans A. Degrassi, Inscriptiones latinae liberae reipublicae II, Florence 1963, n° 1271, a ; cf. R. Bloch, dans Rev. de Philologie XXXIV, 1960, p. 186.

4. Et même mycénienne et méditerranéenne : cf. F. Chapouthier, Les Dioscures au service d'une déesse (Bibl. Ee. Fr. Ath. et Rome) ; Ch. Picard, « La triade des Dioscures et d'Hélène en Italie », Rev. El. Lat. 1939, p. 367.

1. Cf. A. AlfÖLdi, Der Fruhrômische Reiteradel… (1952), p. 41.

2. Tite-Live, IX, 88-40 : description de l'armée samnite, dont les deux ailes sont équipées différemment, l'une de tuniques versicolores l'autre de tuniques blanches ; on retrouve ces deux équipements sur la fresque de Paestum (Naples, Museo Nationale n” 9362) ; cf. Mon. Istituto VIII, tabl. 21 ; Ann. Istituto XXXVII, 1865, p. 262 ; sur ce recrutement particulier de l'armée samnite, selon une lex sacrata cf. Tite-Live, IX, 39 : lege sacrata coacto exercitu, cum vir virum legisset.

8. E. Lepore, dans les Atti du II e congrès, p. 266.

4. F. Saktoki, Problemi di storia costituzionale… p. 43 ; 47 ; 102 ; C. Nicolet, t Appius Claudius et le double forum de Capoue », Latomus 1962, pp. 683-720.

4. F. Saktoki, Problemi di storia costituzionale… p. 43 ; 47 ; 102 ; C. Nicolet, t Appius Claudius et le double forum de Capoue », Latomus 1962, pp. 683-720.