Skip to main content Accessibility help
×
Home

État de l'art des techniques de dosimétrie individuelle et analyse des besoins

  • A. Rannou (a1), J. Barthe (a1), B. Aubert (a1), B. Brégeon (a1), J. Champlong (a1), P. Colson (a1), M. Espagnan (a1), Y. Herbaut (a1), J. C. Thevenin (a1) and M. Valero (a1)...

Abstract

Les objectifs de la dosimétrie individuelle sont multiples ; leur hiérarchisation a sensiblement évolué au cours des dix dernières années : l'optimisation s'est peu à peu imposée comme un objectif majeur de la radioprotection des travailleurs. Les limites maximales admissibles vont être abaissées d'un facteur important. Les objectifs dosimétriques que se donnent les exploitants sont également fortement réduits année après année. Les situations d'exposition sont très diverses selon les secteurs d'activité. Les nouveaux procédés technologiques ont entraîné autant de nouveaux champs de rayonnements avec des spectres et niveaux de dose variés. Aucun détecteur ne répond parfaitement pour l'ensemble des champs de rayonnements rencontrés. Pour les photons, tous les dosimètres existants et utilisés en routine permettent l'évaluation de Hp(10) selon les spécifications des normes. Pour les neutrons, aucune technique existante ne satisfait les normes. 
Les informations complémentaires offertes par certains dosimètres peuvent entrer en ligne de compte dans le choix d'une technique plutôt qu'une autre. Les contraintes techniques et financières varient selon les solutions : un service dosimétrique complet comprend le dosimètre mais aussi son système d'exploitation et de gestion. L'exploitation des dosimètres passifs diffère complètement de celle des dosimètres actifs. Des procédures de validation des résultats doivent être imaginées dans le deuxième cas, en particulier les dosimètres actifs fournissent une masse importante de données dont il faudra sélectionner et valider certaines avant de les enregistrer dans un système de gestion centralisé. Les techniques évoluent, en particulier celles basées sur l'électronique : les techniques d'intégration permettent d'envisager raisonnablement dans un avenir de 3 à 5 ans la mise au point de dosimètres combinant les différentes fonctions : x, g , b et neutron, mesure en temps réel. La réglementation devrait être suffisamment souple pour permettre aux utilisateurs de choisir au mieux la technique adaptée à leur besoin et laisser la possibilité de prendre en compte l'évolution à venir des techniques.

Copyright

Keywords

Related content

Powered by UNSILO

État de l'art des techniques de dosimétrie individuelle et analyse des besoins

  • A. Rannou (a1), J. Barthe (a1), B. Aubert (a1), B. Brégeon (a1), J. Champlong (a1), P. Colson (a1), M. Espagnan (a1), Y. Herbaut (a1), J. C. Thevenin (a1) and M. Valero (a1)...

Metrics

Full text views

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 0 *
Loading metrics...

Abstract views

Total abstract views: 0 *
Loading metrics...

* Views captured on Cambridge Core between <date>. This data will be updated every 24 hours.

Usage data cannot currently be displayed.