Skip to main content Accessibility help
×
Home

Information:

  • Access

Actions:

      • Send article to Kindle

        To send this article to your Kindle, first ensure no-reply@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about sending to your Kindle. Find out more about sending to your Kindle.

        Note you can select to send to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be sent to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

        Find out more about the Kindle Personal Document Service.

        Associations différentielles de différents dysfonctionnements parentaux avec un début plus précoce d’usage de substances chez des patients stabilisés sous méthadone
        Available formats
        ×

        Send article to Dropbox

        To send this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Dropbox.

        Associations différentielles de différents dysfonctionnements parentaux avec un début plus précoce d’usage de substances chez des patients stabilisés sous méthadone
        Available formats
        ×

        Send article to Google Drive

        To send this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Google Drive.

        Associations différentielles de différents dysfonctionnements parentaux avec un début plus précoce d’usage de substances chez des patients stabilisés sous méthadone
        Available formats
        ×
Export citation

Abstract

Contexte

Dans une cohorte de patients traités par méthadone, nous avons retrouvé 35 % de tentatives de suicide (TS) sur la vie, 53 % un trouble anxieux et 61 % un trouble de l’humeur. Presque tous étaient fumeurs quotidiens de tabac, les trois quart avaient soit une dépendance au cannabis, à l’alcool ou à la cocaïne associée sur la vie. Dans ce contexte, l’identification de facteurs de variabilité interindividuelle de sévérité et de comorbidité pourrait prédire le risque d’évolution péjorative chez les sujets jeunes ou moins comorbides. Outre les traumas dans l’enfance [1], les styles parentaux [2] semblent avoir un rôle important dans ces trajectoires, tout comme un âge de début (ADD) plus précoce des consommations de substances [3].

Objectif/méthodes

Nous avons ainsi recherché chez 85 patients stabilisés sous méthadone des associations entre les scores à la Measure of Parental Style (MOPS) [4] (séparés pour chaque parent) et l’ADD de tabac, alcool, cannabis, sédatifs et cocaïne ainsi que la présence de comorbidités addictives. Les caractéristiques sociodémographiques, les conduites suicidaires et les comorbidités addictives et psychiatriques (DSM IV) étaient évaluées par entretien semi-structuré.

Résultats

Nous avons retrouvé des associations significatives (p < 0,00625) après corrections de Bonferroni pour huit tests effectués) entre indifférence paternelle et ADD inférieur du tabac, et entre abus maternel et ADD inférieur des sédatifs, mais pas entre MOPS et présence d’un TA comorbide. Après ajustement sur âge, sexe, dépression majeure et troubles anxieux en régression linéaire, l’abus maternel restait prédictif d’un ADD plus précoce des sédatifs (bêta = –0,24, p = 0,039), tout comme la dépression (bêta = –0,24, p = 0,045).

Discussion

Malgré des limites dues à notre évaluation rétrospective et à la faible taille de l’échantillon, ces résultats soulignent l’importance de l’environnement précoce dans la variabilité des trajectoires addictives. Cela suggère l’intérêt d’une prévention primaire chez des patients jeunes présentant ces dysfonctionnements parentaux.

Déclaration de liens d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

Références

[1]Shand, F.L.Degenhardt, L.Slade, T.Nelson, E.C.Sex differences amongst dependent heroin users: histories, clinical characteristics and predictors of other substance dependence. Addict Behav 2011; 36: 2736.
[2]Icick, R., et al.Dysfunctional parental styles perceived during childhood in outpatients with substance use disorders. Psychiatry Res 2013; 210: 522528.
[3]Behrendt, S.Wittchen, H.-U.Höfler, M.Lieb, R.Beesdo, K.Transitions from first substance use to substance use disorders in adolescence: is early onset associated with a rapid escalation? Drug Alcohol Depend 2009; 99: 6878.
[4]Parker, G., et al.The development of a refined measure of dysfunctional parenting and assessment of its relevance in patients with affective disorders. Psychol Med 1997; 27: 11931203.