Skip to main content Accessibility help
×
Home
Hostname: page-component-559fc8cf4f-8sgpw Total loading time: 0.701 Render date: 2021-02-27T07:53:29.585Z Has data issue: true Feature Flags: { "shouldUseShareProductTool": true, "shouldUseHypothesis": true, "isUnsiloEnabled": true, "metricsAbstractViews": false, "figures": false, "newCiteModal": false, "newCitedByModal": true }

Pour une nouvelle approche de la relation de crédit en histoire contemporaine

Published online by Cambridge University Press:  20 January 2017

Claire Lemercier
Affiliation:
Centre de sociologie des organisations (CNRS-Sciences Po)
Claire Zalc
Affiliation:
Institut d'histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS)

Résumé

La relation de crédit a encore été peu étudiée en histoire contemporaine, où elle est largement appréhendée sous le prisme d’un récit évolutionniste qui verrait la victoire progressive de « la rationalité économique » via l’institutionnalisation, la formalisation ou encore la modernisation, autant de notions qui semblent aller de soi. Nous proposons d’explorer les modalités de l’articulation entre formalisation et personnalisation de la relation de crédit, sans nous restreindre au schème de l’opposition entre les deux. En nous étayant sur une revue critique de la littérature récente sur ces thématiques, nous envisageons successivement la complémentarité des protagonistes du crédit et les transformations des instruments et des outils qui informent la transaction, avant d’aborder les accidents du crédit et les sanctions qui s’y attachent – ou non.

Abstract

Abstract

Credit relationships have not been much discussed by modern historians. When they are mentioned in the literature, it is often as mere symptoms in evolutionist narratives of the victory of “economic rationality, ” that is supposed to have gone hand in hand with the alleged –but not precisely defined– institutionalization, formalization and modernization of those relationships. We present a research program that takes the notion of credit relationships seriously and explores their formalization and personal character as two not necessarily incompatible aspects. Drawing on a survey of literature, we first discuss the complementarity of various types of actors, then the transformation of the tools that they used, and finally the troubles with credit and how they were sanctioned –or not.

Type
Histoire du crédit (XVIIIe-XXe siècle)
Copyright
Copyright © Les Éditions de l’EHESS 2012

Access options

Get access to the full version of this content by using one of the access options below.

References

1- Hirsch, Jean-Pierre, Les deux rêves du commerce. Entreprise et institution dans la région lilloise, 1780-1860, Paris, Éd. de l’EHESS, 1991, p. 6061.Google Scholar

2- Cet article se fonde largement sur les discussions qui ont eu lieu au cours d’un atelier animé par les auteures, avec Jacques Bottin, à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS) entre 2006 et 2010 : « La relation de crédit, une histoire de longue durée ». Des travaux issus de plusieurs disciplines et portant sur des périodes et aires géographiques variées y ont été présentés. Un certain nombre de ces discussions peuvent être écoutées en ligne (les adresses peuvent être communiquées sur demande).

3- Suivant la juste formule Chatriot, d’Alain, « Protéger le consommateur contre luimême. La régulation du crédit à la consommation », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 91-3, 2006, p. 95109.CrossRefGoogle Scholar

4- Feller, Laurent, Gramain, Agnès et Weber, Florence, La fortune de Karol. Marché de la terre et liens personnels dans les Abruzzes au haut Moyen Âge, Rome, École française de Rome, 2005.Google Scholar

5- Dossier « Les réseaux de crédit en Europe, XVIe-XVIIIe siècles », Annales HSS, 49-6, 1994, p. 1335-1442.

6- Fontaine, Laurence, « Pouvoir, relations sociales et crédit sous l’Ancien Régime », Revue française de socio-économie, 9-1, 2012, p. 101116.CrossRefGoogle Scholar

7- Fontaine, Laurence, L’économie morale. Pauvreté, crédit et confiance dans l’Europe pré- industrielle, Paris, Gallimard, 2008.Google Scholar

8- Voir le projet de recherche d’Arnaud Bartolomei, avec notamment Claire Lemercier, Matthieu de Oliveira et Nadège Sougy, intitulé « Pratiques et matérialités des relations marchandes : vers une dépersonnalisation ? (XVIIIe-XIXe siècles) ».

9- Ogilvie, Sheilagh, « ‘Whatever is, is Right?’ Economic Institutions in Pre-Industrial Europe », The Economic History Review, 60-4, 2007, p. 649684.CrossRefGoogle Scholar

10- Les citations sont tirées de North, Douglass C., Le processus du développement économique, trad. par M. Le Séac’h, Paris, Éd. d’Organisation, [2005] 2005, p. 134, 147 et 200.Google Scholar

11- Pour un résumé de ses travaux en français, voir Greif, Avner, « Théorie des jeux et analyse historique des institutions. Les institutions économiques du Moyen Âge », Annales HSS, 53-3, 1998, p. 597633 CrossRefGoogle Scholar. Voir également la note critique de l’ouvrage d’A. Greif par Boyer, Robert, « Historiens et économistes face à l’émergence des institutions du marché », Annales HSS, 64-3, 2009, p. 665693.Google Scholar

12- Kessler, Amalia D., A Revolution in Commerce: The Parisian Merchant Court and the Rise of Commercial Society in Eighteenth-Century France, New Haven, Yale University Press, 2007, p. 188237.Google Scholar

13- Trivellato, Francesca, « Credit, Honor, and the Early Modern French Legend of the Jewish Invention of Bills of Exchange », The Journal of Modern History, 84-2, 2012, p. 289334.CrossRefGoogle Scholar

14- Veronica Santarosa, Aoki, « Financing Long-Distance Trade without Banks: The Joint Liability Rule and Bills of Exchange in 18th-Century France », working paper, 2010 Google Scholar, http://eh.net/eha/system/files/Santarosa.pdf, citation p. 30.

15- Bloch, Marc, « Mutations monétaires dans l’ancienne France (Seconde partie) », Annales ESC, 8-4, 1953, p. 433456, citation p. 456.Google Scholar

16- Sur cette historiographie foisonnante de la consommation, Chessel, Marie-Emmanuelle, Histoire de la consommation, Paris, La Découverte, 2012.Google Scholar

17- Hautcoeur, Pierre-Cyrille, « Les transformations du crédit en France au XIXe siècle », Romantisme, 151, 2011, p. 2338.CrossRefGoogle Scholar

18- Prunaux, Emmanuel, « Les comptoirs d’escompte de la Banque de France », Napoleonica. La Revue, 5-2, 2009, p. 14146, et 6-3, 2009, p. 49-98.CrossRefGoogle Scholar

19- Plessis, Alain, « La révolution du crédit en France (1852-1857) ? », Revue d’histoire du XIXe siècle, 3, 1987, p. 3140 Google Scholar, et «La révolution de l’escompte dans la France du XIXe siècle », Revue d’histoire du XIXe siècle, 23, 2001, p. 143-163.

20- On peut penser, en France, à la mise en place en 1894 de crédits hypothécaires distribués aux travailleurs modestes afin de favoriser l’accès à la propriété : Faure, Alain, « Les couches nouvelles de la propriété. Un peuple parisien à la conquête du bon logis à la veille de la Grande Guerre », Le Mouvement social, 182, 1998, p. 5378 CrossRefGoogle Scholar, et Frouard, Hélène, « Tous propriétaires ? Les débuts de l’accession sociale à la propriété », Le Mouvement social, 239, 2012, p. 113128 CrossRefGoogle Scholar. Voir aussi Lescure, Michel, « Pour une histoire sociale du crédit. L’exemple du logement en Europe au XIXe siècle », Revue d’histoire du XIXe siècle, 23, 2001, p. 165177 CrossRefGoogle Scholar. Sur le crédit foncier, POstel-Vinay, Gilles, La terre et l’argent ? L’agriculture et le crédit en France du XVIIIe au début du XXe siècle, Paris, Albin Michel, 1997.Google Scholar

21- Lazarus, Jeanne, « Faire crédit : de la noble tâche à la corvée », Revue française de socio-économie, 9-1, 2012, p. 4361, ici p. 43.CrossRefGoogle Scholar

22- Lacan, Laure et al., « Vivre et faire vivre à crédit : agents économiques ordinaires et institutions financières dans les situations d’endettement », Sociétés contemporaines, 76-4, 2009, p. 5-15, ici p. 56.CrossRefGoogle Scholar

23- C’est notamment l’idée défendue par Gelpi, Rosa-Maria et Julien-labruyère, François, Histoire du crédit à la consommation. Doctrines et pratiques, Paris, La Découverte, 1994 Google Scholar. Le fait que ces auteurs soient tous deux employés par Cetelem rend néanmoins leur analyse sujette à caution, comme le rappelle Olegario, Rowena dans son compte rendu publié dans The Business History Review, 74-4, 2000, p. 702706.CrossRefGoogle Scholar

24- Polanyi, Karl, La grande transformation. Aux origines politiques et économiques de notre temps, trad. par C. Malamoud et M. Angeno, Paris, Gallimard, [1944] 1983.Google Scholar

25- Logemann, Jan, « Different Paths to Mass Consumption: Consumer Credit in the United States and West Germany during the 1950s and 60s », Journal of Social History, 41-3, 2008, p. 525559.CrossRefGoogle Scholar

26- Hyman, Louis, « Ending Discrimination, Legitimating Debt: The Political Economy of Race, Gender, and Credit Access in the 1960s and 1970s », Enterprise& Society, 12-1, 2011, p. 200232.CrossRefGoogle Scholar

27- Hoggart, Richard, La culture du pauvre. Étude sur le style de vie des classes populaires en Angleterre, trad. de F. et J.-C. Garcias et de J.-C. Passeron, Paris, Éd. de Minuit, [1957] 1970, p. 4346.Google Scholar

28- Cité dans Ferraton, Cyrille et Vallat, David, « Une approche politique du crédit populaire : Pierre-Joseph Proudhon et le crédit mutuel », Cahiers d’économie politique, 60-1, 2011, p. 4565.CrossRefGoogle Scholar

29- Fontaine, L., L’économie morale…, op. cit., p. 50.Google Scholar

30- L. Fontaine, « Pouvoir, relations sociales et crédit… », art. cit., p. 101.

31- Sur sa construction en Allemagne, voir Logemann, Jan et Spiekermann, Uwe, « The Myth of a Bygone Cash Economy: Consumer Lending in Germany from the Nineteenth Century to the Mid-Twentieth Century », Entreprises et histoire, 59-2, 2010, p. 1227.CrossRefGoogle Scholar

32- Voir notamment Verley, Patrick, L’échelle du monde. Essai sur l’industrialisation de l’Occident, Paris, Gallimard, 1997.Google Scholar

33- On parle d’« industrialisation du crédit » mais également de gestion « industrielle » du risque via les processus de scoring chez L. Lacan et al., « Vivre et faire vivre à crédit… », art. cit., p. 6.

34- Calder, Lendol G., Financing the American Dream: A Cultural History of Consumer Credit, Princeton, Princeton University Press, 1999.Google Scholar

35- Olney, Martha L., Buy Now, Pay Later: Advertising, Credit, and Consumer: Durables in the 1920s, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1991.Google Scholar

36- Hyman, Louis, Debtor Nation: The History of America in Red Ink, Princeton, Princeton University Press, 2011.CrossRefGoogle Scholar

37- Certains auteurs analysent les points de rupture en association avec les types de biens concernés par l’accès au crédit : le logement, l’automobile, puis les biens de consommation courante, qui feraient chacun naître de nouvelles institutions de prêt, à l’instar de Effosse, Sabine, « Pour ou contre le crédit à la consommation ? Développement et réglementation du crédit a la consommation en France dans les années 1950 et 1960 », Entreprises et histoire, 59-2, 2010, p. 6879.CrossRefGoogle Scholar

38- No spécial « L’identification économique », Genèses, 79-2, 2010.

39- Noiriel, Gérard, « L’identification des citoyens. Naissance de l’état civil républicain », Genèses, 13-4, 1993, p. 328 CrossRefGoogle Scholar. Sur le rôle déterminant qu’il donne à la notion de relation à distance, voir aussi Id., Introduction à la socio-histoire, Paris, La Découverte, 2006.

40- Laferté, Gilles, « L’identification économique », Genèses, 79-2, 2010, p. 25 CrossRefGoogle Scholar, citation p. 2. Voir aussi About, Ilsen et Denis, Vincent, Histoire de l’identification des personnes, Paris, La Découverte, 2010.Google Scholar

41- Carruthers, Bruce G. et Cohen, Barry, « Noter le crédit : classification et cognition aux États-Unis », Genèses, 79-2, 2010, p. 4873 CrossRefGoogle Scholar, et Gilles Laferté et al., « Le crédit direct

42- Lescure, Michel et Plessis, Alain, « Le financement des entreprises françaises de la fin du XIXe à la Seconde Guerre mondiale », Études et documents, 10, 1998, p. 277291, citation p. 286.Google Scholar

43- Olney, Martha L., « When your Word is Not Enough: Race, Collateral, and Household Credit », The Journal of Economic History, 58-2, 1998, p. 408431.CrossRefGoogle Scholar

44- Pour des critiques précises des usages de cette catégorie, voir Stinchcombe, Arthur, When Formality Works: Authority and Abstraction in Law and Organizations, Chicago, University of Chicago Press, 2001 Google Scholar, et Fontaine, Laurence et Weber, Florence (dir.), Les paradoxes de l’économie informelle. À qui profitent les règles ?, Paris, Karthala, 2010.Google Scholar

45- Stefania Ecchia, « Mercati informali del credito agrario nella Palestina di fine Impero Ottomano: un’analisi dell’evoluzione dei contratti bay-wafa, salam e muzaraah nel distretto di Haifa (1890-1915) », Munich Personal RePEc Archive, 2012, http://mpra.ub.uni-muenchen.de/36985/.

46- Sur le contrat salam, voir le dossier « Islam et développement économique » des Annales HSS et notamment l’article de Doumani, Beshara, « Le contrat salam et les relations ville-campagne dans la Palestine ottomane », Annales HSS, 61-4, 2006, p. 901924 Google Scholar, qui en fait plutôt un outil de modernisation.

47- Coquery, Natacha, Tenir boutique à Paris au XVIIIe siècle. Luxe et demi-luxe, Paris, Éd. du CTHS, 2011, notamment p. 245.Google Scholar

48- No spécial « L’argent en famille », Terrain, 45, 2005.

49- Hoffman, Philip T., Postel-Vinay, Gilles et Rosenthal, Jean-Laurent, Des marchés sans prix. Une économie politique du crédit a Paris, 1660-1870, Paris, Éd. de l’EHESS, 2001.Google Scholar

50- Les travaux de Levy, Juliette sur le rôle des notaires dans le financement de la croissance mexicaine posent la même question : The Making of a Market: Credit, Henequen, and Notaries in Yucatán, 1850-1900, University Park, Penn State University Press, 2012.Google Scholar

51- Rebolledo-Dhuin, Viera, « L’espace parisien des libraires sous la monarchie de Juillet : des solidarités de métier ? », Revue d’histoire du XIXe siècle, 39, 2009, p. 3757.CrossRefGoogle Scholar

52- Clavier, Laurent, « ‘Quartier’ et expériences politiques dans les faubourgs du nordest parisien en 1848 », Revue d’histoire du XIXe siècle, 33, 2006, p. 121142.CrossRefGoogle Scholar

53- Sabine Effosse, « Réglementer pour légiférer et encourager. L’institutionnalisation du crédit à la consommation en France et en Europe 1947-1965 », habilitation à diriger des recherches, Paris Ouest Nanterre La Défense, 2011, p. 110.

54- Hyman, L., Debtor Nation…, op. cit. Google Scholar ; O’Connell, Sean et Reid, Chris, « Working- Class Consumer Credit in the UK, 1925-60: The Role of the Check Trader », The Economic History Review, 58-2, 2005, p. 378405.CrossRefGoogle Scholar

55- Siniscalchi, Valeria, « La monnaie de farine. Logiques de crédit et nouveaux espaces politiques dans le Mezzogiorno », Terrain, 52, 2009, p. 152163.CrossRefGoogle Scholar

56- Hassoun, Jean-Pierre et Tan, Yinh Phong, « Les Chinois de Paris : minorité culturelle ou constellation ethnique ? », Terrain, 7, 1986, p. 3444.CrossRefGoogle Scholar

57- Semin, Jeanne, « L’argent, la famille, les amies : ethnographie contemporaine des tontines africaines en contexte migratoire », Civilisations, 56, 2007, p. 183199.CrossRefGoogle Scholar

58- Petersen, Mitchell A. et Rajan, Raghuram G., « Trade Credit: Theories and Evi- dence », The Review of Financial Studies, 10-3, 1997, p. 661691.CrossRefGoogle Scholar

59- M. L. Olney, « When your Word is Not Enough… », art. cit.

60- Fontaine, L., L’économie morale…, op. cit. Google Scholar, insiste de manière similaire sur le prêt à gages comme prêt des pauvres, par opposition à un crédit plus encastré qui s’accompagne d’un minimum d’intégration sociale et n’est donc pas accessible à tous.

61- Hyman, L., Debtor Nation…, op. cit. Google Scholar

62- Cohen, Lizabeth, Making a New Deal: Industrial Workers in Chicago, 1919-1939, Cambridge, Cambridge University Press, 1990, p. 110115.Google Scholar

63- Caskey, John P., Fringe Banking: Check-Cashing Outlets, Pawnshops, and the Poor, New York, Russell Sage Foundation, 1994.Google Scholar

64- La question a déjà été posée en ces termes en sociologie économique. Voir, sur des relations autres que de crédit entre entreprises, Uzzi, Brian, « Social Structure and Competition in Interfirm Networks: The Paradox of Embeddedness », Administrative Science Quarterly, 42-1, 1997, p. 3567 CrossRefGoogle Scholar, ainsi que Comet, Catherine, « Capital social et profits des artisans du bâtiment : le poids des incertitudes sociotechniques », Revue française de sociologie, 48-1, 2007, p. 6791 CrossRefGoogle Scholar, et, sur des crédits accordés par des banques à des petites et moyennes entreprises, Uzzi, Brian, « Embeddedness in the Making of Financial Capital: How Social Relations and Networks Benefit Firms Seeking Financing », American Sociological Review, 64-4, 1999, p. 481505.CrossRefGoogle Scholar

65- Pour un point historiographique états-unien sur le rôle de ces instruments en matière de crédit à la consommation, voir Ossandón, José, « Quand le crédit à la consommation classe les gens et les choses. Une revue de littérature et un programme de recherche », Revue française de socio-économie, 9-1, 2012, p. 83100.CrossRefGoogle Scholar

66- Poon, Martha A., « From New Deal Institutions to Capital Markets: Commercial Consumer Risk Scores and the Making of Subprime Mortgage Finance », Accounting, Organizations and Society, 35-5, 2008, p. 654674.Google Scholar

67- Olegario, Rowena, A Culture of Credit: Embedding Trust and Transparency in American Business, Cambridge, Harvard University Press, 2006 CrossRefGoogle Scholar ; Lauer, Josh, « From Rumor to Written Record: Credit Reporting and the Invention of Financial Identity in Nineteenth-Century America », Technology and Culture, 49-2, 2008, p. 301324.CrossRefGoogle Scholar

68- Marron, Donncha, « ‘Lending by Numbers’: Credit Scoring and the Constitution of Risk within American Consumer Credit », Economy and Society, 36-1, 2007, p. 103133 CrossRefGoogle Scholar ; Poon, Martha, « Scorecards as Devices for Consumer Credit: The Case of Fair, Isaac & Company Incorporated », The Sociological Review, 55-2, 2007, p. 284306.CrossRefGoogle Scholar

69- Trumbull, Gunnar, « Credit Access and Social Welfare: The Rise of Consumer Lending in the United States and France », Politics and Society, 40-1, 2012, p. 934.CrossRefGoogle Scholar

70- Lazarus, Jeanne, « L’épreuve du crédit », Sociétés contemporaines, 76-4, 2009, p. 1739.CrossRefGoogle Scholar

71- Ryan, Andrea, Trumbull, Gunnar et Tufano, Peter, « A Brief Postwar History of US Consumer Finance », Business History Review, 85-3, 2011, p. 461498.CrossRefGoogle Scholar

72- Sur les discours modernisateurs qui entourent l’introduction du scoring, voir Dufy, Caroline, « Faire crédit aux PME: calcul, garanties et collecte de l’information dans la Russie des années 2000 », Genèses, 84-3, 2011, p. 4768.CrossRefGoogle Scholar

73- Voir notamment Carruthers, Bruce G., « Knowledge and Liquidity: Institutional and Cognitive Foundations of the Subprime Crisis », in Lounsbury, M. et Hirsch, P. M. (éd.), Markets on Trial: The Economic Sociology of the U.S. Financial Crisis, Bingley, Emerald, 2010, p. 157182 CrossRefGoogle Scholar, qui considère aussi que le mouvement de « sécuritisation » des dettes immobilières des ménages est une étape parmi d’autres, après par exemple l’introduction de la négociabilité des lettres de change, dans le processus de « séparation entre les dettes et les relations », qu’il qualifie aussi de « désencastrement » et de « réification ».

74- Claire Lemercier, « Un modèle français de jugement des pairs. Les tribunaux de commerce, 1790-1880 », habilitation à diriger des recherches, Paris 8, 2012, disponible sur HAL-SHS : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00685544.

75- Grasserie, Raoul De, « De l’institution du Registre de commerce », Revue du commerce et de l’industrie, 2e année, 9, 1895, p. 337 Google Scholar, cité par Zalc, Claire, Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France, Paris, Perrin, 2010 Google Scholar. Sur cette tension pluriséculaire entre information économique et secret des affaires, voir aussi Margairaz, Dominique et Minard, Philippe (dir.), L’information économique, XVIe-XIXe siècle, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2008.Google Scholar

76- Olegario, Rowena, « ‘That Mysterious People’: Jewish Merchants, Transparency, and Community in Mid-Nineteenth Century America », Business History Review, 73-2, 1999, p. 168189.Google Scholar

77- Cité dans Praquin, Nicolas, « L’analyse du risque bancaire au Crédit Lyonnais (1880-1925) », Entreprises et histoire, 48-3, 2007, p. 5672, p. 63.CrossRefGoogle Scholar

78- Olegario, R., A Culture of Credit…, op. cit. Google Scholar

79- Mason, David L., « The Ties That Bind: Mutual Buildings and Loans and the Problem of Agency, 1880-1920 », Business and Economic History on-Line, 2, 2004 Google Scholar, http://www.thebhc.org/publications/BEHonline/2004/Mason.pdf.

80- Frouard, Hélène, « Tous propriétaires ? Les débuts de l’accession sociale à la propriété », Le Mouvement social, 239-2, 2012, p. 113128.CrossRefGoogle Scholar

81- Prunaux, Emmanuel, « Les comptoirs d’escompte de la Banque de France. 2e partie », Napoleonica. La Revue, 6, 2009, p. 4998.CrossRefGoogle Scholar

82- Galassi, Francesco L. et Newton, Lucy A., «My Word is my Bond: Reputation as Collateral in Nineteenth Century English Provincial Banking », Warwick Economic Research Papers, 599, 2001 Google Scholar, http://wrap.warwick.ac.uk/1583/.

83- Spellman, Susan V., « Trust Brokers: Traveling Grocery Salesmen and Confidence in Nineteenth-Century Trade », Enterprise & Society, 13-2, 2011, p. 276312, ici p. 295.Google Scholar

84- C. Dufy, « Faire crédit aux PME… », art. cit., p. 60-65.

85- Kenneth Lipartito, « The Narrative and the Algorithm: Genres of Credit Reporting from the Nineteenth Century to Today », Munich Personal RePEc Archive, 2011, http://mpra.ub.uni-muenchen.de/28142/.

86- Lauer, Josh, « The Good Consumer: Credit Reporting and the Invention of Financial Identity in the United States, 1840-1940 », Enterprise & Society, 11-4, 2010, p. 686694, citation p. 693.Google Scholar

87- Olegario, R., A Culture of Credit…, op. cit., p. 80118.Google Scholar

88- Voir notamment Hirsch, J.-P., Les deux rêves du commerce…, op. cit. Google Scholar

89- J. Lauer, « The Good Consumer… », art. cit.

90- Lauer, Josh, « The Persistence of Character: Consumer Credit Interviewing and the Institutionalization of Morality in the United States », working paper, 2011.Google Scholar

91- Smith, David Sellers, « The Elimination of the Unworthy: Credit Men and Small Retailers in Progressive Era Capitalism », The Journal of the Gilded Age and Progressive Era, 9-2, 2010, p. 197220.CrossRefGoogle Scholar

92- S. V. Spellman, « Trust Brokers… », art. cit.

93- Lazarus, Jeanne, L’épreuve de l’argent. Banques, banquiers, clients, Paris, Calmann- Lévy, 2012, notamment p. 245-264 et citation p. 264 Google Scholar. Sur le cas des États-Unis, voir aussi Moulton, Lynne, « Divining Value with Relational Proxies: How Moneylenders Balance Risk and Trust in the Quest for Good Borrowers », Sociological Forum, 22-3, 2007, p. 300330 CrossRefGoogle Scholar, et Rona-Tas, Akos et Hiss, Stefanie, « The Role of Ratings in the Subprime Mortgage Crisis: The Art of Corporate and the Science of Consumer Credit Rating », in Lounsbury, M. et Hirsch, P. M. (éd.), Markets on Trial…, op. cit., p. 115155 Google Scholar, qui affirment que le jugement humain prime pour noter les entreprises, les modèles statistiques pour les consommateurs.

94- Lazarus, J., L’épreuve de l’argent…, op. cit. Google Scholar, discute cette préférence pour l’anonymat ou la discrétion du crédit revolving.

95- On peut faire un raisonnement similaire pour l’intervention des commis voyageurs dans la relation de démarchage : Bartolomei, Arnaud, Lemercier, Claire et Marzagalli, Silvia, « Les commis voyageurs, acteurs et témoins de la grande transformation », Entreprises et histoire, 66-1, 2012, p. 721.CrossRefGoogle Scholar

96- Coquery, N., Tenir boutique à Paris au XVIIIe siècle…, op. cit. Google Scholar, chap. 6 et 7. Voir aussi Kent, David A., «Small Businessmen and their Credit Transactions in Early Nineteenth- Century Britain », Business History, 36-2, 1994, p. 4764.CrossRefGoogle Scholar

97- Fontaine, Laurence, « En lisant les HDR», Entreprises et histoire, 66-1, 2012, p. 241246 CrossRefGoogle Scholar, fait le rapprochement avec les pratiques aristocratiques, à partir d’une citation tirée de S. Effosse, « Réglementer pour légiférer et encourager… », op. cit., p. 131.

98- Voir, par exemple, Muldrew, Craig, « Credit and the Courts: Debt Litigation in a Seventeenth-Century Urban Community », The Economic History Review, 46-1, 1993, p. 2338 CrossRefGoogle Scholar ; Burbank, Jane, Russian Peasants Go to Court: Legal Culture in the Countryside, 1905-1917, Bloomington, Indiana University Press, 2004 Google Scholar ; Piant, Hervé, Une justice ordinaire. Justice civile et criminelle dans la prévoté royale de Vaucouleurs sous l’Ancien Régime, Rennes, PUR, 2006.CrossRefGoogle Scholar

99- On retrouve la notion classique d’entonnoir judiciaire : Sarat, Austin, Abel, Richard L. et Felstiner, William L. F., « L’émergence et la transformation des litiges : réaliser, reprocher, réclamer… », Politix, 91-3, [1980-1981] 1991, p. 4154.Google Scholar

100- Sparks, Edith, « Terms of Endearment: Informal Borrowing Networks among Northern California Businesswomen, 1870-1920 », Business and Economic History on-Line, 2, 2004 Google Scholar, http://www.thebhc.org/publications/BEHonline/2004/Sparks.pdf, en donne un bel exemple.

101- Si on dispose d’une étude sur les huissiers d’aujourd’hui avec Mathieufritz, Alexandre, Les huissiers de justice, Paris, PUF, 2005 Google Scholar, ils ont moins intéressé les historiens.

102- Martin, Jean-Clément, « Le commerçant, la faillite et l’historien », Annales ESC, 35-6, 1980, p. 12511268 Google Scholar ; Hoppit, Julian, Risk and Failure in English Business, 1700-1800, Cambridge, Cambridge University Press, 1987 CrossRefGoogle Scholar ; Markham, Lester V., Victorian Insolvency: Bankruptcy, Imprisonment for Debt, and Company Winding-Up in Nineteenth-Century England, Oxford/New York, Clarendon Press/Oxford University Press, 1995 Google Scholar ; Carruthers, Bruce G. et Halliday, Terence C., Rescuing Business: The Making of Corporate Bankruptcy Law in England and the United States, Oxford/New York, Clarendon Press/Oxford University Press, 1998 Google Scholar ; Balleisen, Edward J., Navigating Failure: Bankruptcy and Commercial Society in Antebellum America, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 2001 Google Scholar ; Hautcoeur, Pierre-Cyrille (éd.), dossier « Justice commerciale et histoire économique : enjeux et mesures », Histoire & Mesure, 23-1, 2008.Google Scholar

103- La formule s’applique dans certains pays aux instruments de crédit qui suivent les formes précises des lettres de change ; toutefois, en général, un passage par un tribunal, même très simplifié (enregistrement au greffe, décision du président seul, etc.), subsiste. Voir Gorla, Gino, « Debt and Summary Judgment en droit anglo-américain : thèmes pour une recherche comparative” , Revue internationale de droit comparé, 18-4, 1966, p. 851871.CrossRefGoogle Scholar

104- Landrin, Xavier, « Droit de la crise ou crise du droit ? Les transformations du droit de l’impayé en France (1980-2010) », working paper, 2010 Google Scholar : http://www.melissa.enscachan.fr/IMG/pdf/landrin.pdf.

105- Voir, par exemple, Hautcoeur, Pierre-Cyrille, « La statistique et la lutte contre la contrainte par corps. L’apport de Jean-Baptiste Bayle-Mouillard », Histoire & Mesure, 23-1, 2008, p. 167189.CrossRefGoogle Scholar

106- Voir notamment Mnookin, Robert H. et Kornhauser, Lewis, « Bargaining in the Shadow of the Law: The Case of Divorce », The Yale Law Journal, 88-5, 1979, p. 950997.CrossRefGoogle Scholar

107- Pour une première présentation du matériau, voir Grecu, Maria et Penissat, Étienne, « Une économie de la confiance. Analyse d’une pratique de vente à crédit à Lens, 1952-1995 », in Bruno, A.-S. et Zalc, Claire (éd.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France, 19e-20e siècle, Paris, Publibook, 2006, p. 245264.Google Scholar

108- Mathieu-Fritz, A., Les huissiers de justice, op. cit. Google Scholar, chiffre la montée des recouvrements, demandés notamment par les nouvelles sociétés de crédit, avant leur baisse dans les années 1990.

109- Entretien avec J., ancienne vendeuse de l’entreprise, Lens, 16 avril 2003.

110- Clavier, Laurent, « Éclats de vues, écrits de vie. Remarques sur une justice de paix et ses acteurs dans le Paris populaire vers le milieu du XIXe siècle », in Hincker, L. (dir.), Réflexions sur les sources écrites de la biographie politique. Le cas du XIXe siècle, Paris, CNRS, 2000, p. 2960.Google Scholar

111- Lacan, Laure, « Les dossiers de contentieux des banques : observatoire privilégié de l’endettement », Entreprises et histoire, 59-2, 2010, p. 122125.CrossRefGoogle Scholar

112- Entretien avec J., Lens, 16 avril 2003.

113- A. D. Kessler, A Revolution in Commerce…, op. cit.

114- C. Lemercier, « Un modèle français de jugement des pairs… », op. cit., chap. 4 à 6 ; Finn, Margot, The Character of Credit: Personal Debt in English Culture, 1740-1914, Cambridge, Cambridge University Press, 2003.Google Scholar

115- Kagan, Robert A., « The Routinization of Debt Collection: An Essay on Social Change and Conflict in the Courts », Law & Society Review, 18-3, 1984, p. 323371.CrossRefGoogle Scholar

116- Lydon, Ghislaine, On Trans-Saharan Trails: Islamic Law, Trade Networks, and Cross- Cultural Exchange in Nineteenth-Century Western Africa, Cambridge, Cambridge University Press, 2009.CrossRefGoogle Scholar Pour d’autres travaux pionniers sur des terrains actuels, voir Hendley, Kathryn, « Business Litigation in the Transition: A Portrait of Debt Collection in Russia », Law & Society Review, 38-2, 2004, p. 305348 CrossRefGoogle Scholar, et Singh, Manpreet, « Trade Credit and Contract Enforcement Reforms: Evidence from a Natural Experiment in India », working paper, 2012 Google Scholar, http://ssrn.com/abstract=2012138.

117- Zelizer, Viviana, La signification sociale de l’argent, trad. par C. Cler, Paris, Seuil, [1994] 2005 Google Scholar ; Dufy, Caroline et Weber, Florence, L’ethnographie économique, Paris, La Découverte, 2007 Google Scholar ; François, Pierre, Sociologie des marchés, Paris, Armand Colin, 2008.Google Scholar

118- Dans le même esprit, Jeanne Lazarus affirme que son objet d’étude est la « relation bancaire » : L’épreuve de l’argent…, op. cit., p. 11.

119- « Parler du crédit, c’est parler du pouvoir », comme l’affirme ce texte qui refuse aussi d’opposer crédits formel et informel : Hirsch, Jean-Pierre, « Sur le renouvellement des systèmes de crédit au XIXe siècle et sur ses limites », in Fontaine, L. et al. (dir.), Des personnes aux institutions. Réseaux et cultures du crédit du XVIe au XXe siècle en Europe, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 1997, p. 425430, p. 425.Google Scholar

120- Guinnane, Timothy W., « Les économistes, le crédit et la confiance », Genèses, 79-2, 2010, p. 625 CrossRefGoogle Scholar. Sur la construction de la confiance par des signaux lors d’interactions précises, voir aussi Beckert, Jens, « Vertrauen und die performative Konstruktion von Märkten », Zeitschrift für Soziologie, 31-1, 2002, p. 2743.Google Scholar

Full text views

Full text views reflects PDF downloads, PDFs sent to Google Drive, Dropbox and Kindle and HTML full text views.

Total number of HTML views: 0
Total number of PDF views: 28 *
View data table for this chart

* Views captured on Cambridge Core between 20th January 2017 - 27th February 2021. This data will be updated every 24 hours.

Linked content

Translation available: For a New Approach to Credit Relations in Modern History

Send article to Kindle

To send this article to your Kindle, first ensure no-reply@cambridge.org is added to your Approved Personal Document E-mail List under your Personal Document Settings on the Manage Your Content and Devices page of your Amazon account. Then enter the ‘name’ part of your Kindle email address below. Find out more about sending to your Kindle. Find out more about sending to your Kindle.

Note you can select to send to either the @free.kindle.com or @kindle.com variations. ‘@free.kindle.com’ emails are free but can only be sent to your device when it is connected to wi-fi. ‘@kindle.com’ emails can be delivered even when you are not connected to wi-fi, but note that service fees apply.

Find out more about the Kindle Personal Document Service.

Pour une nouvelle approche de la relation de crédit en histoire contemporaine
Available formats
×

Send article to Dropbox

To send this article to your Dropbox account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Dropbox.

Pour une nouvelle approche de la relation de crédit en histoire contemporaine
Available formats
×

Send article to Google Drive

To send this article to your Google Drive account, please select one or more formats and confirm that you agree to abide by our usage policies. If this is the first time you use this feature, you will be asked to authorise Cambridge Core to connect with your <service> account. Find out more about sending content to Google Drive.

Pour une nouvelle approche de la relation de crédit en histoire contemporaine
Available formats
×
×

Reply to: Submit a response


Your details


Conflicting interests

Do you have any conflicting interests? *