Skip to main content Accessibility help
×
Home
  • Print publication year: 2017
  • Online publication date: May 2017

Les flottes génoises dans l'Atlantique (Angleterre–Flandre), XIIe–XVe siècles

Summary

RÉSUMÉ. Gênes dès le XIIe siècle s'est intéressée à l'Occident : installation d'une communauté génoise à Séville en 1251, ouverture de la route atlantique en 1277, expédition sans retour des frères Vivaldi vers la côte africaine en 1291. Jusqu'à la fin du XVe siècle, la route de l'Occident vers Middelburg, Anvers, L'Écluse et Southampton reste, malgré des crises dans les relations avec l'Angleterre, la pierre angulaire de toute la structure de l'empire génois.

ABSTRACT. As early as the 12th century, Genoa is interested in the West: installation of the Genoese community in Seville in 1251, opening of the Atlantic route in 1277, and the Vivaldi brothers' one-way expedition towards the African coast in 1291. Until the end of the 15th century, the route to the West towards Middelburg, Anvers, Sluis, and Southampton remains the cornerstone of the structure of the Genoese Empire despite the crises in relations with England.

LA POUSSEE VERS L'OCCIDENT

Même si l'expansion du grand commerce génois est traditionnellement liée au développement du réseau des établissements coloniaux au Levant et dans le bassin de la Mer Noire, à partir de la seconde moitié du XIIIe siècle, l'intérêt vers le bassin occidental de la Méditerranée, et au-delà vers l'Atlantique, constitue en réalité l'un des aspects les plus anciens et les plus durables de l'affirmation politico-économique poursuivie par les consortia de l'aristocratie marchande génoise au cours du Moyen Âge.

Dès les premières décennies du XIIe siècle, parallèlement à l'affirmation de la présence génoise dans les États croisés d'Outremer, célébrée à maintes reprises dans les chroniques contemporaines, nous assistons à une politique d'expansion génoise vers l'Occitanie, la Péninsule ibérique et l'Afrique du Nord, affirmée et cohérente.